Le tour de Tliba est finalement arrivé. Le ministre de la justice vient de lancer une demande officielle de levée de l’immunité parlementaire du député FLN d’Annaba, afin de pouvoir le traduire devant la justice pour répondre des chefs d’accusation liés à des affaires de corruption dans lesquelles il serait impliqué.

Ainsi, celui qui croyait pouvoir se cacher derrière sa taille et peser de son poids (sans jeu de mots) pour éviter la case justice, aura été une cible facilement atteignable. Le contraire nous aurait évidemment étonnés tant les bruits couraient sur des scandales dans lesquels son était constamment cité. Mais, s’il était évident qu’il allait finir par être rattrapé, les choses ne semblent pas se dessiner facilement pour la justice.

L’immunité parlementaire : une question de poids !

Immédiatement après avoir été saisi par le ministre de la justice, le bureau de l’Assemblée Populaire Nationale s’est réuni en urgence afin de statuer sur cette demande. La réunion s’étant tenue à huis clos, très peu de personnes pouvaient raconter ce qui s’était passé. Tliba était évidemment convoqué pour répondre aux questions des membres du bureau et l’un de ceux-ci nous a confié que les choses étaient plus difficiles qu’il ne le pensait.

En effet, Tliba, qui est arrivé dans une forme olympique, prend place dans la salle de réunion face à ses collègues et, tout en leur lançant un regard méprisant, il leur fait comprendre que la réunion ne servirait à rien puisqu’il ne pourront pas lui ôter son immunité pour la simple et bonne raison qu’il était assis dessus et que toutes les grues du monde ne sauraient le faire bouger de là. Certains membres du bureau ont tout de même essayé de le bousculer de sa chaise afin de pouvoir lui soulever son postérieur et retirer l’immunité qui se trouvait en dessous, mais sans succès. L’un d’eux a même failli y laisser sa main après avoir été écrasé par les fesses de Tliba.

Finalement, le président de l’APN a décidé de répondre à la demande du ministre de la justice en lui confirmant que la levée de l’immunité était impossible tant que Tliba est assis dessus. Il appartient désormais au ministère de trouver les moyens adéquats et probablement extra-judiciaires pour lever cette immunité.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Tourisme : Nulle Part exige un visa pour les voyageurs algériens

Le passeport algérien poursuit sa dégringolade. Il co-détient avec le dinar le…

Aigle Azur : Air Algérie propose de dépanner les voyageurs bloqués en les mettant en soute pour 500€/pers

C’est un véritable séisme dans le monde de l’aviation civile. La 2ème…

Gaïd Salah s’explique “Je veux casser tous les tabous. J’ai commencé par Karim”

Gaïd Salah est-il allé trop loin ? Après les détenus d’opinion et…

Gaïd Salah “si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que je l’aurais interdit”

Les discours du chef d’état(major) se suivent et se ressemblent. Toujours la…