C’est un véritable séisme dans le monde de l’aviation civile. La 2ème plus grande compagnie française Aigle Azur a déposé officiellement le bilan et n’assure plus de vols sur les liaisons qu’elle exploitait. la crise financière que le transporteur traversait depuis quelques années a fini par avoir raison d’elle. Ce sont plus de 1000 salariés qui se retrouvent au chômage, mais aussi, quelques dizaines de milliers de voyageurs qui se retrouvent sans aucune solution.

En effet, la compagnie aérienne a publié jeudi dernier un communiqué de presse indiquant avoir déposé le bilan et, par conséquent, avoir procédé à l’annulation de tous ses vols, dont 50% concernent l’Algérie, à partir de vendredi 7 septembre au soir. Cela a donc engendré une véritable pagaille dans les aéroports du monde, notamment en Algérie, où des milliers de voyageurs qui devaient rentrer en France se retrouvé pris au piège, sans la moindre solution de secours si ce n’est celle d’acheter un billet auprès d’une des compagnies assurant les liaisons.

Air Algérie au secours, mais « les affaires sont les affaires » !

Devant le désarroi des voyageurs bloqués, notamment à Alger, la compagnie nationale Air Algérie s’est empressée de prêter main forte et a tout de suite réagi en mettant en place une cellule de crise permettant de prendre en charge les opérations de rapatriement dont l’organisation s’avère lourde et complexe.

Ainsi, le directeur commercial d’Air Algérie, accompagné du porte parole de la compagnie ont donné une conférence de presse dans le hall de l’aéroport Houari Boumediene, pour annoncer les mesures prises pour faire face à l’urgence de la situation. Il a donc été annoncé que la compagnie nationale allait assurer les liaisons d’Aigle Azur au départ de tous les aéroports du pays vers l’ensemble des destinations concernées, notamment la France. « Il s’agit pour nous de nous rendre utile pour nos compatriotes et autres voyageurs », assure le directeur commercial, avant de souligner que, la lourdeur de la logistique et surtout, l’urgence de la situation oblige Air Algérie à prendre des mesures inhabituelles. Pour ce faire, il annonce que la compagnie nationale est prête à rapatrier les voyageurs en les mettant dans les soutes de ses avions qui assurent déjà la liaison Algérie-France, pour un tarif unique et préférentiel de 500€/personne. Selon lui, il s’agit d’un tarif imbattable en ce moment.

« les affaires sont les affaires », déclare le porte-parole de la compagnie, en guise clôture de la conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…