Vous êtres en train de lire
L’Agence Spatiale Algérienne découvre des traces de Chemma sur Mars

L’Agence Spatiale Algérienne découvre des traces de Chemma sur Mars

sonde-mars

C’est la plus grande découverte de l’agence spatiale algérienne après celle des trous noirs dans le cerveau de Gaid Salah. L’ASAL aurait détecté des traces de Chemma sur la planète rouge. Nonobstant, le déclenchement de cette conquête spatiale n’est autre qu’un fruit du hasard. Reportage :

Une expulsion fructueuse

Faute de prisons, le haut commandement de l’armée a décidé d’envoyer dans l’espace, les opposants politiques, les anciens Moudjahids, et les manifestants portant un drapeau berbère. Une mission intitulée « Apollo Mendjel » ayant pour but de propulser tous les zouaves sur Mars d’ici la fin 2020 afin d’instaurer la république badissie novembarie. Mais les plus grandes découvertes sont souvent dues au hasard. En effet, le robot algérien « Boutef 99 » qui a accompagné les opposants dans l’espace est revenu sur terre avec une qabsa chemma sous les lèvres. Les chercheurs de l’ASAL n’en croient pas leurs yeux. « Il y a de la chemma sur Mars » s’alarme un astronaute algérien. L’agence nationale n’a pas tardé à rendre cette information publique, un communiqué titré « un patrimoine national retrouvé sur Mars, l’Algérie pourrait être le berceau de l’espace » a été publié sur le champ. Aussitôt, un programme spatial a été relancé, l’ASAL qui s’est contenté jusqu’à aujourd’hui de capter le croissant de l’Aid, met en oeuvre un programme pour conquérir Mars à l’horizon 2022. « Cette découverte va changer la vie des Algériens. Désespérés par l’épuisement de leur tabac à chiquer sur terre, nos citoyens vont enfin trouver leur produit vital sur une autre planète. On ne va pas conquérir l’espace, on va le coloniser » s’enthousiasme le directeur de l’ASAL.

Selon nos sources, Mars sera plus envahie par les Algériens que Paris. En effet, la chemma, ce fameux tabac sentant la merde, est pour les Algériens ce que l’eau est pour le reste de l’humanité. Elle est consommée comme aliment, boisson, antalgique, aphrodisiaque et anti-dépresseur. « Là ou il y a la chemma, il y a la vie » commente Hafid Derradji.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut