Crise politique, crise économique, dictature militaire ….Où va l’Algérie ? Droit dans le mur diraient certains malins. Pas du tout, elle se dirige vers une grande fête. En effet, 40 jours après la grande fête nationale d’indépendance, l’Algérie fêtera cet été son année du sacrifice, appelée intimement par les militaires et leurs apologistes : L’année du Mendjel.

Le grand rêve

Selon le nouveau calendrier badissie novembarie, l’Algérie est déjà passée à l’année du Mendjel. Ce n’est pas trop la joie, puisque ce signe signifie sa chute, son autodestruction, sa disparation de la carte. Et comme toutes les grandes réalisations du monde, ça part souvent d’un rêve. Et en effet, le chef d’état-major et nouveau propriétaire du pays, affirme avoir fait un rêve divin dans la première nuit de l’Aid. Forçant trop sur le méchoui le général a commencé à délirer bien avant qu’il n’aille se coucher. Le matin, il raconte son rêve, sous l’émotion de ses proches. “Sobhan Allah, Naima Salhi me l’a dit et je l’ai pas cru. Je suis vraiment un prophète, putain” AGS s’appuie alors sur son Alzheimer avancé pour poursuivre. “L’histoire d’Abraham s’est reproduire avec moi. Je m’apprêtais à sacrifier le mouton, quand soudain j’entends une voix divine : Pourquoi tuer cette pauvre bête alors que le destin du pays entre les mains” raconte-t-il, en rotant.

Cette histoire commence déjà à être diffusée par les mouches électroniques. Le chef d’état major-passe du statut de guide suprême à celui du Messi. Le léchage de bottes a augmenté de 500 %, AGS crée l’euphorie.

Mécanise du sacrifice

Pour réussir sa mission de sacrifier le pays, Gaid Salah et son clan affirment continuer leur travail puisque ils sont déjà sur le bonne voie. Néanmoins, on note quelques renfoncements pour précipiter la mort du pays : augmentation des arrestations, contrôle de la justice, instauration imminente d’un état militaire.
Selon des analystes, le jour sacrifice national durera deux mois. Fin octobre, l’Algérie sera pendue à un croc de boucher.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…