Les élections se jouent entre plusieurs candidats, et c’est toujours Bedoui qui fraude. Ce constat est établi depuis que le premier ministre illégitime (après un test ADN) est au gouvernement. Législatives, communales, présidentielles etc…Bedoui aurait même fraudé les élections des délégués de son immeuble. Mais sa prochaine cible tarde à venir : Le hirak ne faiblit pas, et les citoyens rejettent tout dialogue avec le gouvernement. La grande fête est donc reportée pour le pion noir.

Une crise qui semble agacer le premier ministre. Ce matin, il sort de son silence et donne une conférence de presse sans informer son général.

“Décidez-vous, j’en ai marre, merde !”

Après 1 heure 30 de langue bois, Bedoui a décidé de rentrer dans le vif du sujet. “Vous savez, je peux être sérieux deux secondes. Je vous ai réuni pour vous faire part de mon profond dégoût. Oui, je m’emmerde plus que vous, et ce malgré mon loft à CDP. Décidez-vous putain de merde. C’est quand les élections, et qui est le candidat du système ? Depuis des mois que je fais des calculs colossaux, pour faire gagner celui-ci, faire perdre celui-là, et ça m’emmerde” s’offusque-t-il, devant un parterre de journaliste.

En effet, pour Bedoui, une présidentielle c’est comme un mariage, l’heureux élu doit être désigné bien avant, sinon, ça n’a aucun sens. Or, lors de cette année mouvementée par la révolution, ni la date, ni le vainqueur n’ont été fixé par le pouvoir. De Touboune à Ibrahimi en passant par Benflis, le régime tergiverse, et hésite encore sur qui présenter avant le dernier recours : Gaid Salah.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Bekhlili renonce à la présidentielle “J’ai oublié. Le 12 décembre c’est mon 3ème mariage”

Ira-t-il? N’ira-t-il pas ? Il attend la décision de Mihoubi, il soutient…

Fares Mesdour se lance dans les présidentielles : “si mes calculs sont bons, je serai élu avec 13 milliards de voix !”

Le chef d’état-major l’a ordonnée, le chef de l’Etat l’a fait. Par…

Bouteflika “Si c’est Bedoui qui organise la présidentielle, il y a de fortes chances que je sois élu”

Abdelaziz Bouteflika est sorti de son silence monacal. Dans une contribution parue…

Bouteflika “Coucou, je peux revenir ?”

Abdelaziz Bouteflika a réagi à la convocation du corps électoral par le…