Vous êtres en train de lire
Le 24e vendredi annulé pour permettre à Ibtissem de faire sa sieste

Le 24e vendredi annulé pour permettre à Ibtissem de faire sa sieste

La rédaction
alger

Elle en a rêvé, les Algériens l’ont fait. Ibtissem Hamlaoui peut dormir du sommeil du juste cet après-midi. Il n’y aura pas de manifestations à Alger centre comme l’avait souhaité la militante FLN lors d’une intervention télévisée dont le ridicule et l’effronterie forcent l’admiration.

A Alger, pas un chat. Les manifestants ont décidé d’un commun accord de rester chez eux pour laisser Ibtissem faire tranquillement sa sieste. « La révolution, c’est être aussi à l’écoute de ses concitoyens » rappelle Idir, un zouave acquis à la cause berbéro-hirakiste. Pour lui, « ça sera bronzette à la plage de Sidi Mokrane, du coté de Azazga » où « il se laissera aller, un verre de piquette cartonnée à la main et le corps oint d’huile d’olive, aux douces mélodies de Matoub Lounès ». Pareil pour Aghiles qui a préféré rester chez lui à Boghni pour savourer en famille le couscous au sanglier.

Les manifestants ont longtemps tergiversé sur la façon avec laquelle ils répondraient favorablement à la requête d’Ibtissem Hamlaoui. Il était question de faire une marche silencieuse, et même de chanter une berceuse une fois arrivé sous le balcon de l’ex député. Mais les zouaves ne connaissant pas une autre berceuse que Avava ynouva, ils savaient que ça allait donner des boutons à la bête au coin dormant.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut