En train de lire
Acte 21 : Gaïd Salah inquiet que le hirak ne détourne les Algériens des enjeux de la CAN

Acte 21 : Gaïd Salah inquiet que le hirak ne détourne les Algériens des enjeux de la CAN

La rédaction
hirak-algerie

21ème vendredi et toujours autant de détermination. Les Algériens sont sortis en masse aujourd’hui malgré des températures avoisinant les 74° en moyenne. Comme chaque semaine, les manifestants ont brandi des slogans carrément hostiles à Gaïd Salah et l’institution militaire « état civile, non à l’état militaire », « Gaïd Dégage », « Gaïd chef de bande » etc…

Une démonstration de force qui laisse le chef d’état-major comme Bouteflika : sans voix. En effet, le régime espérait que la marche de ce vendredi soit une fête célébrant la qualification de l’équipe nationale aux demies finales de la CAN. Un contre-pied parfait des manifestants qui réitèrent leur seul mot d’ordre : la chute du système.

Ce soir, Gaïd Salah a exprimé son inquiétude au sujet du détournement des Algérien de l’enjeu principal du moment : le football.

Lire aussi
zaghmati

« Vous allez perdre votre CAN, ressaisissez-vous »

Le MDN vient de publier un communiqué signé Gaïd Salah depuis son jacuzzi. « Bande de traîtres, vous êtes pathétiques ! On attendait des chansons wantoutrises cet après-midi, mais vous avez préféré gueuler pour notre départ. Vous nous avez trahi une nouvelle fois. Vous êtes incorrigibles, mais on vous promet, les représailles ne vont pas tarder » menace le patron du MDN. L’armée met en garde contre l’oubli du foot, qui coûtera à l’Algérie sa 2ème étoile. En effet, « à trop se focaliser sur le hirak et la crise que vit le pays, les Algériens risquent de se détourner du seul vrai enjeu du moment ; la CAN 2019. Selon l’institution, la marche n’a jamais été l’opium du peuple « on appelle les Algériens à se ressaisir, et à renouer avec leur passion : Sortez, chantez, dansez mais ne citez pas nos putain de noms. La CAN ce n’est pas tous les vendredis bande d’idiots » s’offusque un général.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut