Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah "les manifestants, yetna7aw gaa3 !!"

Gaïd Salah "les manifestants, yetna7aw gaa3 !!"

La rédaction
Gaid Salah

La dictature a horreur du vide (constitutionnel). Mais elle n’a visiblement pas horreur du bide. Le vice-ministre de la défense a prononcé un nouveau discours lors de sa 837382e visite de je ne sais quelle région militaire. Mesdour dit que c’est sa 837382 milliardième visite, mais passons. Menaces et intimidations étaient au menu en sus de l’amphigouri habituel. Gaïd Salah n’en peut plus des zouaves qui réclament un état civil. ça l’indispose de plus en plus. « Les manifestants veulent un état civil et non militaire. Et puis quoi encore ? Demain, ils exigeront le droit d’élire eux-même le président » s’est offusqué le général de 80 ans. « Si on ne peut même plus exercer sa dictature tranquillou autant foutre le camp !! Non, je déconne. Je préfère foutre tout le monde en taule, quitte à rester seul » a promis Gaïd Salah à l’adresse « des traîtres qui ne partagent pas son avis, sa passion pour le patinage artistique, son admiration pour le chanteur Deriassa, ou son goût prononcé pour le méchoui« . Néanmoins, le chef d’état-major affirme être pour la liberté d’opinion du moment qu’elle s’exprime depuis la prison d’El Harrach. « Chacun a le droit de penser et de dire ce qu’il veut. Saïd Bouteflika et le Général Toufik par exemple doivent balancer des saloperies à mon sujet dans leur cellule. Personne ne les a inquiété que je sache !! » estime-t-il. Pour conclure son discours, le vice-ministre de la défense a repris à son compte l’un des slogans phares de la révolution du 22 février « ou vous vous calmez une bonne fois pour toutes, ou tetna7aaw gaa3 ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut