Incarcéré depuis hier au club d’El Harrach, l’ex premier ministre et grand ennemi du peuple est déjà dans un état critique. Des mauvaises nouvelles sur santé nous viennent de l’infirmerie de la prison la plus en vogue du monde : Ahmed Ouyahia vit un calvaire.

Selon le médecin de la prison, Ouyahia a fait un premier malaise ce matin vers les coup de 10 heures. Non ce n’est pas à cause de la privation du yaourt. “Le mépris est pour Ouyahia ce qu’un tacos 3 viandes est pour Tliba, pour vous dire combien c’est vital. Après l’avoir examiné ce matin, j’ai fait mon diagnostic : cet homme se nourrit exclusivement de mépris, d’aversion et de sadisme. Depuis 24 heures, il ne fait de mal à personne, d’où la dégradation de son état de santé” estime Dr Y. Meziane, médecin carcéral.

Ouyahia vient de refaire son second malaise, il ne peut plus se lever, souffrant affreusement de syncopes et de troubles de la vision, selon des témoins prisonniers, il a perdu 10 kgs de mépris et sa moustache s’effiloche à vue d’oeil. A noter que la fondation Hitler ainsi que plusieurs organisations pour la défense de la haine dans le monde appellent à la libération immédiate d’Ouyahia, qui, faute de donner libre cours à son mépris, va dépérir dans les heures qui viennent. Plus de 1000 salauds de différentes nationalités ont également signé une pétition pour innocenter l’homme.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Eric Zemmour fait une tentative de suicide en découvrant qu'il est d'origine algérienne

Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…