Un jeune homme a accompli un acte héroïque en sauvant deux femmes d’un incroyable incendie. L’accident s’est déclenché ce jeudi dans la nouvelle ville à Oran. Selon un rapport de la protection civile, aucune victime n’est à déplorer.
Aussitôt, de nombreux médias ont tenté d’approcher le héro de l’année. Même le Maire d’Oran s’est permis une petite récupération politique en invitant le jeune homme afin de lui rendre hommage. Mais la couverture la plus pertinente de cet événement est signée Echourouk, premier média militaire le deuxième étant la revue El Djeich.

“Son vrai nom est Ahmed Gaïd Salah”

Dans une émission spéciale dédiée au sauvetage d’Oran, la rédaction d’Echououk annonce avoir découvert, en exclusivité, l’identité du héro. Il ne s’agit pas d’un jeune pompier trentenaire habitant un quartier populaire oranais, mais d’un général-major octogénaire friand de pouvoir et de grillades. En effet, le héro n’est autre que le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah. Ce dernier, aurait voyagé dans le passé en remontant jusqu’à 1969 précisément pour accomplir cet acte héroïque. “Notre scoop se base sur deux certitudes : D’abord les tests ADN. En effet, les analyses génétiques montrent que c’est bel est bien le chef d’état-major” affirme Ali Fodil, patron de la chaîne. Mais il y a plus fiable que la science, c’est la déclaration de son excellentissime en personne. Le chef d’état major, avoue avoir sauvé ces deux femmes après un voyage dans le passé, survenu suite à un repas léger composé de mechoui et 5 litres de Raib. “C’est tout moi : courage, force, dextérité et détermination. Ceci une réponse à tous ceux qui doutent encore de mon héroïsme” conclut-il.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Pour combler son absence, l’ENTV diffusera un best of des discours de Gaïd Salah

Selon le journaliste d’investigation Abdou Benadouda (Abdallah sur son permis) qui n’a…

Coopération : Un groupe de journalistes nord-coréens en stage à l’ENTV

Si tous les salauds du monde se donnaient la main, ils formeraient…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Selon l’ENTV, 13 Algériens sur 10 sont pour les élections

Il ne faut pas se fier à la réalité. Elle est souvent…