Une semaine après avoir placé plusieurs membres d’Al Issaba sous mandat de dépôt, le juge de la cour suprême a tenté ce matin de poursuivre son combat en s’attaquant au pire d’entre eux : Mr Chakib Khelil. Hélas, quelques minutes à peine après avoir ouvert son dossier, le chaud bouillant magistrat a été transporté à l’hôpital militaire, le médecin réanimateur lui a diagnostiqué un sévère épuisement psychologique lié au dernier dossier.

Burn-out sévère
Pourtant tout avait bien commencé ce matin. Le juge a décidé de sortir du placard le dossier « Khelil » avec beaucoup de détermination et d’optimisme. « Je veux que tout le monde soit juger sauf un. Je crois que l’on peut y arriver si on respecte notre noble métier et qu’on ne répond plus au téléphone. Et aujourd’hui, c’est le tour du plus grand corrompu de l’histoire après lui-même de rejoindre ses camarades en taule. Chakib Khelil, prépare ta valise » s’est-il enthousiasmé. Mais la situation a vite tourné au drame. Dès que le juge a consulté les premières pages du gros dossier, des signes de malaise se font sentir. “Il a d’abord vomi sur le dossier ensuite ses mains ont commencé à trembler, son visage devenu pale. 30 secondes après il a perdu connaissance après avoir piqué une crise de nerfs” raconte S. Rabhi procureur à la cour. Selon ses collègues magistrats, le juge de la plus haute instance juridique a fait son premier burn-out en 30 ans d’expériences. “Les affaires de Chakib Khelil sont trop lourdes pour être traitées par des juges. Seul Dieu pourra le juger. Ses affaires nous dépassent. Le parcours de cet homme est tellement dégueulasse que l’esprit humain ne devrait pas regarder s’y pencher. Le peine capitale serait trop clémente pour lui” estime un juge.

Concernant le juge, il vient de quitter la salle de réanimation, seul le repos peut désormais améliorer son état. « Je pense que je vais prendre ma retraire après mon rétablissement. Je ne pense pas pouvoir continuer ma lutte après avoir vu tout ça. Je décroche » a-t-il confié à ses proches.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…