La série espagnole « La Casa de Papel » au succès mondial, reviendra bientôt sur les écrans pour une troisième saison toute aussi palpitante que les deux premières, ont annoncé les producteurs récemment. Cette série phénomène, met en avant un groupe de cambrioleurs menés par le charismatique « Professeur », et qui s’est introduit dans la forteresse monétaire d’Espagne (la fabrique de monnaie) avec pour objectif de fabriquer plus de 2 milliards d’euros en quelques jours, en gardant les employés en otage, tout en évitant la violence et l’effusion du sang.

Au fil du temps, les membres du groupe qui portent des noms de ville (Berlin, Tokio, Rio, Nairobi, Moscou, Oslo, Helsinky,…etc.) ainsi que des salopettes rouge et des masques rendus célèbres dans le monde entier, vont connaitre des moments très difficiles , des hauts et des bas, jusqu’au dénouement final connu à la fin de la saison 2, dans laquelle on assiste à l’évasion spectaculaire des bandits en emportant avec eux un butin faramineux ainsi que l’inspectrice de police initialement chargée de l’affaire mais devenue par la suite, l’amoureuse du professeur.

Une 3ème saison attendue, surtout pour les algériens

Alors qu’on pensait que les malfrats étaient tranquillement installés loin des autorités, en profitant de leur butin, les voilà qu’ils doivent repartir encore dans une cavale palpitante puisque leur trace a été retrouvée. Le groupe doit se reconstituer à nouveau et les personnages reviennent dans l’arène pour s’unir et se sauver.

Cette troisième saison sera aussi synonyme de l’arrivée de nouveaux personnages qui rejoindront le groupe, à l’instar de « Marseille », « Palermo » ou encore « Bogota » et qui vont avoir chacun un rôle à jouer. Mais ce qui va probablement intéresser les algériens sera l’arrivée d’un personnage connu dans le pays mais totalement inattendu dans la série. Il s’appelle Chakib Khelil, ancien ministre de Bouteflika, et portera le surnom de « Harrach ». coïncidence ou pas, Khelil est notamment connu pour être soupçonné d’avoir détourné des fonds publics et nom de « Harrach » correspondant à la ville qui abrite la désormais célèbre prison dans laquelle, les pointures du régime Bouteflika sont installées depuis quelques semaines.

Rien n’a filtré sur le rôle que jouera Chakib Khelil dans la série, mais il est fort à parier qu’il va faire profiter la bande du Professeur de son savoir-faire en matière de blanchiment d’argent. RDV à partir du 19 juillet prochain.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…

L’OMS reconnait officiellement Mohamed Mazouni comme une maladie

Il est considéré avec Deriassa comme les deux plus gros maux de…

Culture : Ouverture d’espaces “Non-Flirteur” dans les salles de cinéma

« C’est la goûte de sperme qui a fait déborder le vase…