Désormais, si vous voulez rendre visite à la famille Tahkout, une seule adresse : la prison d’El Harrach. En effet, l’homme d’affaires, ses deux frères Rachid et Hamid, ainsi que de son fils Bilel ont été mis en mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed. Le gonfleur de pneus va retrouver plusieurs chefs d’entreprises de son envergure à l’image des Rebrab, Haddad et Kouninef.

Mais le génie de l’industrie algérienne ne compte guère finir ses jours en taule, il a décidé ce soir de s’évader.

Une évasion gonflée

Le gonfleur de pneus n’a ménagé aucun talent (il en a un seul) pour réussir son ultime coup de génie : gonfler un aérostat. Tahkout a pu se procurer une nacelle pour monter sa toute première montgolfière. Il a ensuite profiter de la sieste des gardiens pour gonfler l’énorme ballon de 100 m3 dans la cour de la prison. Selon les dernières informations, il a réussi à s’enfuir du centre carcéral en le survolant. Plusieurs témoins de l’évasion racontent comment l’homme d’affaires a réussi à déjouer le dispositif de sécurité. “Il a gonflé le ballon d’un seul souffle comme on gonfle un mouton le jour de l’Aid. Puis il a commencé à voler très haut, jusqu’à s’éloigner de nous” raconte un témoin.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Houda Imane Feraoun dément et rassure "je sais que le porno est important pour les jeunes"

La censure des sites pour adultes, évoquée ces derniers jours par le…

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Bouteflika se propose de récupérer son poste de président, “puisque personne n’en veut”

Papi Boutef fait de la résistance. Le conseil constitutionnel a tranché. Il…