Vous êtres en train de lire
Inondations à Illizi : Gaïd Salah donne un dernier avertissement à la pluie

Inondations à Illizi : Gaïd Salah donne un dernier avertissement à la pluie

La rédaction
djanet

Des inondations torrentielles ont touché la wilaya d’Illizi. Cette belle région du sud algérien vit une situation dramatique : Plusieurs blessés et des familles sinistrées. Côté matériel, on déplore des infrastructures démolies, des habitations arrachées, et les routes sont coupées à la circulation. Si le gouvernement et ses médias n’ont toujours pas apporté leur solidarité à Djanet, c’est parce qu’ils pensent qu’Illizi est une ville du voisin nigérien. Néanmoins, une déclaration officielle vient de tomber, et non des moindres, il s’agit de l’allocution hebdomadaire du général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah.

« La pluie, c’est mon dernier avertissement ! »

Le général-major est un fin connaisseur et grand amoureux du désert. Un attachement tissé grâce aux séances de méchouis de gazelles souvent organisées dans le sud. Gaïd Salah a même avancé son insignifiant discours du mardi pour répondre à cette urgence. L’élève de primaire a voulu frappé vite et bien en se montrant catégorique et menaçant. « C’est quoi ce bordel ! Des inondations en juin ? En plus au désert ! C’est n’est qu’un complot climatique pour tenter de déstabiliser la 1ère force de la région » s’offusque le général.

Il a ensuite roté les 5 repas du matin (signe de colère) pour donner son ultime avertissement. « J’appelle la pluie à cesser de faire son intéressant immédiatement. Ce n’est pas sa saison. Faute de beau temps, elle pourrait être mise en examen dès demain matin. Et je ne rigole pas, on annonce déjà des nuages à Blida » menace-t-il.

Lire aussi
air-algerie

Dans la foulée, Echourouk 1er média de propagande militaire, diffuse une émission spéciale inondations. En glorifiant l’intervention de Gaïd Salah qui va sauver la région.

Ali Fodil a même annoncé en exclusivité qu’une perquisition aura lieu dans plusieurs nimbus (siège de la pluie). Echourouk affirme détenir des pièces à charge comme des vapeurs d’eau, des gouttelettes et comme dans la majorité des cas du vent…. C’est désormais certains, la pluie est coupable !

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut