Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah : "je suis obligé de faire un discours mardi prochain, celui de Bensalah était chiant !"

Gaïd Salah : "je suis obligé de faire un discours mardi prochain, celui de Bensalah était chiant !"

La rédaction
gaid-salah

Quelques minutes à peine après le discours (pas tellement attendu) du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, le chef d’état-major, Ahmed Gaïd Salah, a publié un communiqué officiel pour commenter ce que Bensalah venait de dire au peuple algérien.

Dans ce communiqué transmis par le ministère de la défense à toutes les rédactions, le patron de l’armée fustige le discours de Bensalah qu’il qualifie de « blabla, paroles en l’air et de coquille vide », n’apportant aucune nouveauté dans le paysage politique du pays.

« dans le jargon de la rue algérienne, écrit AGS, nous qualifions ce discours de « Rih fe chbek », tellement il n’a rien apporté de concret à la situation du pays. Alors que la nation attendait une réaction effective de la part de la présidence pour enfin prendre les choses en main et organiser la sortie de crise comme le souhaite le peuple, on s’est heurté à une vague diatribe, parfaitement assimilable à un monologue de bas niveau artistique d’un comédien à l’agonie au crépuscule de sa carrière ».

Le chef d’état-major explique dans son message que, tout en avalant son deuxième méchoui de la journée, il s’est ennuyé à mort devant son téléviseur en regardant Bensalah jouer les sages. Il ajoute dans ce sens qu’[il] « se sent obligé de sortir une nouvelle fois sur le terrain mardi prochain pour donner un nouveau discours plus captivant et plus solide car celui de Bensalah était vraiment chiant ».

Lire aussi
tebboune

Reste à savoir quelle région militaire accueillera le patron de l’armée et quelle sera la teneur de son discours.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut