Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah "le pouvoir c’est comme le poids : Facile à prendre, difficile à perdre"

Gaïd Salah "le pouvoir c’est comme le poids : Facile à prendre, difficile à perdre"

La rédaction
gaid-salah

A l’occasion de la fête d’Aïd Al Fitr, Ahmed Gaïd  Salah s’est exprimé cet après midi pour présenter ses vœux aux peuple algérien. Une intervention très attendue mais qui n’a répondu hélas à aucune des interrogations majeures : période transitoire, élections, démission des 2 B etc…
L’allocution télévisée était axée autour de deux thèmes : Gâteaux de l’Aïd, et prise de poids post-Ramadan.

« Le régime, c’est moi ! »

Dans un premier temps, le général de corps d’armée a apporté un nouvel éclairage sur sa prise de pouvoir et son rôle actuel dans la gouvernance du pays. « Le régime c’est moi ! C’est pourquoi il est très lassant d’en faire. D’ailleurs le pouvoir c’est comme le poids, on le prend aisément mais on le perd difficilement. Depuis que j’ai destitué Bouteflika, je ressens une infinie faim de pouvoir, et croyez-moi, c’est trop dur de tout laisser aux autres. On se rassasit d’abord, après on verra » a-t-il expliqué.
Gaïd Salah a poussé son vocabulaire culinaire encore plus loin en comparant l’Algérie à un grand Méchoui de 2 millions de km². « Pour savourer un méchoui, une seule astuce : Le dévorer en famille. Tout comme l’Algérie d’ailleurs. Je dois juste régler mes comptes avec mes ennemis , et m’attaquer avec mes fils à ce délicieux pays à croquer » conclut-il.

« Vous avez plus de chances de me voir mannequin »

Lire aussi
alerte météo

Notre Sergent Garcia national s’est ensuite voulu rassurant sur son avenir à la tête du pays. Il compte prolonger le vide constitutionnel afin de rester aux manettes le plus longtemps possible. « C’est maintenant que je comprends et j’excuse Bouteflika d’avoir resté deux décennies. Le pouvoir quand on y goûte, on s’y accroche, on s’y cramponne jusqu’’au dernier souffle ». Quand aux infatigables Hirakistes qui appellent au départ de tous les anciens du système, il leur répond avec humour. « Le pouvoir c’est comme le poids. Autant vous dire, vous avez plus de chances de me voir mannequin de 70 kgs, que de me voir général à la retraite. J’y suis, j’y reste »

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut