Vous êtres en train de lire
Par réflexe électoral, Noureddine Bedoui met fin au tawaf dès le premier tour

Par réflexe électoral, Noureddine Bedoui met fin au tawaf dès le premier tour

La rédaction
mecque

Les vieux réflexes ont la peau dure. En pèlerinage à la Mecque, Noureddine Bedoui n’a pas cru bon de finir ses sept tours autour de la kaâba comme cela est prescrit par la religion musulmane. Ayant pris la fâcheuse habitude de ne pas aller au-delà du premier tour lors des échéances électorales, le premier ministre est rentré chez lui sitôt après avoir accompli la première et unique circumambulation provoquant l’hilarité générale sur le lieu saint. Bedoui s’en est expliqué en affirmant que c’était la première fois qu’il tournait autour d’autre chose qu’un pot. Logique…

Le grand mufti d’Arabie Saoudite a pour sa part rappelé que s’il fallait sept tours au pèlerin lambda pour accomplir sa Omra, Il en faut au moins 28 à Bedoui. 7 tours pour chaque élection truquée en faveur de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut