Il est considéré avec Deriassa comme les deux plus gros maux de la culture algérienne. Mohamed Mazouni vient de faire officiellement son entrée dans la classification des maladies de l’Organisation mondiale de la santé. Le sosie de John Travolta est cité dans la dernière liste dressée par l’OMS, reposant sur les conclusions d’experts de la santé dans le monde entier.

La Mazounite, mi-gastrite, mi-schizophrénie

C’est donc un véritable soulagement pour les mélomanes maghrébins, après la décision d’accorder à Mohamed Mazouni le statut de maladie. Dr L.Touati médecin algérien et porte-parole de l’OMS a remué ciel et terre pour que la maladie Mazouni soit reconnue comme telle. “Persuader le groupe de médecins experts de l’OMS que ce sexagénaire bien sapé soit une maladie n’était guère une mince affaire. J’avoue que j’ai beaucoup bossé, et je n’ai ménagé aucun effort. Aujourd’hui, je suis heureuse pour toutes ses victimes, et Dieu sait combien ils sont nombreux” déclare Dr Lilya.T. En effet, après plusieurs analyses sonores, effectués sur des cobayes, la Mazounite est décrite comme un syndrome gastro-psychiatrique. Les souris blanches ayant été exposées aux chansons de Mazouni ont succombé après 3 jours seulement. Une mort clinique causé par 3 symptômes majeurs : nausées et vomissements, diarrhées chroniques et déshydrations, et enfin une crise de panique surdimensionnée. Mais la conclusion est encore plus alarmante. L’OMS révèle que les rats ayant miraculeusement survécu aux extraits sonores de Mazoni, ont manifesté de très lourdes séquelles. “les rats rescapés ont manifestés des troubles neuro-cognitifs, autrement dit, ils sont devenus plus bêtes qu’avant, vous voyez là, ils sont entrain de lécher le portrait de Gaid Salah au lieu de se diriger vers le morceau de cheddar qui est juste à coté. C’est clair comme de l’eau de roche, la mazounite rend con aussi” conclut avec brio Dr Touati

Stopper l’hémorragie

Dans une lettre de mise en garde, l’OMS appelle l’Algérie à la grande vigilance, et au lancement d’un plan de lutte contre la mazounite dans les plus brefs délais. En effet, la maladie a rejoint dernièrement les réseaux sociaux où ses chansons sont partagées des milliers de fois. On redoute l’épidémie. Des traitements radicaux sont déjà proposées : parachuter le chanteur dans le vide constitutionnel pour qu’il ne revoie plus la lumière, l’envoyer sur une autre planète pour emmerder les extra-terrestres, ou bien l’enchaîner et l’utiliser dans les prisons d’état comme moyen de torture..

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

L'Académie française valide le mot "faichlesse" pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

9 juin 1990 : Cheb Djalti découvre que "خلقو رب العالمين"

En 1989, Cheb Djalti sortait l’album “ديرولو الحنة” (mettez-lui du henné), avec…

Mazouni pour remplacer Merdaci à la tête du ministère de la culture ?

Aana lasstou marfoudha a présenté samedi sa démission au chef de l’Etat,…

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…