Le chef d’état major Ahmed Gaid Salah a encore frappé. Les généraux Toufik et Tartag, et Saïd Bouteflika ont été arrêtés par les services de sécurité. Selon nos sources détenant seules la vérité absolue, le frère cadet de l’ancien président passera en commission pour excès de vitesse (160 affaires/heures), quant à l’ancien directeur du DRS, il a été arrêté pour usurpation de fonction divine et blasphème.

« Rab Dzair, astaghfiroallah »

Le redoutable Toufik l’avait longtemps prétendu. Il serait le Dieu de l’Algérie. Comme Cupidon, Apollon ou Poséidon….Toufik est une divinité dans la mythologie wantoutriste. Selon lui-même, Toufik détiendrait le pouvoir absolu en Algérie. Il a été désavoué par un clan d’athées mécréants, formé par un autre dieu, celui de la corruption, un certain Abdelaziz Bouteflika. Mais aujourd’hui, finis les mythes et les légendes, l’Algérie n’est plus une fiction, et son dieu n’est plus un général octogénaire incontinent. “Toufik sera bientôt en prison, il pourra toujours prétendre à un statut de ‘rab el 7abs’ s’il le souhaite” déclare le porte-parole du MDN. Toujours selon le MDN, l’Algérie a un nouveau dieu, il est gros à défaut d’être grand et il s’appelle El Gaid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…