Vous êtres en train de lire
Aïd El-Fitr : faute de grandes personnalités présentes, la 1ère rangée à la mosquée d’Alger sera supprimée

Aïd El-Fitr : faute de grandes personnalités présentes, la 1ère rangée à la mosquée d’Alger sera supprimée

La rédaction
sellal

Dans un communiqué diffusé par la présidence de la République, on apprend que cette année, la prière de l’Aïd el-Fitr, traditionnellement célébrée par les pouvoirs publics dans l’antique Jamaâ El Kébir à Alger sera légèrement modifiée en terme d’organisation protocolaire. En effet, réunissant habituellement le chef de l’Etat, tout le staff gouvernemental, les présidents des chambres parlementaires, le corps diplomatique musulman ainsi que d’autres personnalités de l’Etat, cette prière est un moment important dans la vie du pouvoir puisque le chef de l’Etat en profite pour recevoir les vœux de ces personnalités et des citoyens présents.

Cependant, cette fois-ci, la présidence de la République, après avoir pris l’avis du ministère des affaires religieuses, a décidé de modifier les règles d’organisation en supprimant la 1ère (voire, la deuxième) rangée à la mosquée en raison de l’absence notable des grandes personnalités du pays. Cette décision a été prise après moult échanges avec le ministère et le service du protocole de la présidence de la République a suggéré à M. Bensalah de ne pas s’exposer seul au premier rang et de plutôt se fondre dans la foule, incognito, pour éviter tout image ridiculisante devant les caméras.
Le principal motif d’absence des grandes personnalités du pays est, comme tout le monde le sait, dû à l’incarcération d’un certain nombre d’entre eux et aux risques de poursuites qu’encourent les autres. D’autre part, l’ensemble du gouvernement a reçu l’ordre de ne plus s’afficher en public par peur des représailles du peuple, comme cela est le cas avec certains ministres qui s’aventurent parfois à sortir sur le terrain.

Des indiscrétions évoquent même l’idée que cette année, la prière de l’Aïd sera retransmise en direct à partir de la salle de prière… de la prison d’El-Harrach. Elle sera probablement intéressante à suivre pour une fois.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut