Son tour est enfin arrivé et il va connaitre les couloirs du tribunal, à l’instar de ses anciens sieurs et donneurs d’ordre. Il s’agit de Amar Ghoul, président du parti de la coalition présidentielle TAJ et surtout, ancien ministre des travaux publics pendants de nombreuses années. L’objet de sa mise en cause : le projet pharaonique de l’autoroute Est-Ouest.

Nous avons donc appris de sources sûres et bien informées que l’ancien ministre va être convoqué par le procureur du tribunal de Sidi M’hamed pour répondre de chefs d’accusations concernant la gestion du très lourd dossier de l’autoroute Est-Ouest. Un projet qui a coûté des milliards de dollars et qui n’est toujours pas totalement terminé. Dans ce dossier, il y a eu à boire et à manger comme la presse l’a souvent souligné par le passé, mais, fait nouveau, il y a surtout, détournement de matériaux destinés aux routes à des fins pour le moins très originales.

L’esthétique manquant de nos autoroutes se trouve sur la tête de Ghoul !

Selon une source directement au fait du dossier au sein du palais de la justice de Sidi M’Hamed, Amar Ghoul est non seulement accusé d’avoir dilapidé des milliards de dollars et touché des millions d’autres en pots de vin (pour lui et toute la bande), mais il lui est reproché de s’être servi dans les matériaux de base de construction des route à des fins personnelles.

En effet, des enquêteurs de la brigade mixte (police-gendarmerie-DRS) chargés de faire la lumière sur cette affaire ont relevé que plusieurs tonnes de… goudron destiné à l’enrobage final des autoroutes avaient été détournées par Amar Ghoul, via un ingénieux système qu’il a lui-même monté, pour l’utiliser comme teinture noire pour ses cheveux qui devenaient gris avec l’âge. Notre sulfureux ministre des TP s’est allié à plusieurs coiffeurs originaires de Jijel qui eux-mêmes avaient des complices au sein des équipes de travaux publics chargées des travaux, pour détourner régulièrement des centaines de litres de goudron. Ces coiffeurs, spécialistes dans la fabrication de teinture pour cheveux selon une méthode ancestrale que seuls les coiffeurs Jijeliens connaissent, utilisaient le goudron des autoroutes pour lui fabriquer les teintures qu’il (Amar Ghoul) utilisait chaque semaine pour couvrir le moindre cheveu blanc qui apparaissait ! il était en effet très soucieux de toujours paraitre jeune aux yeux de ses multiples conquêtes féminines, notamment lorsqu’il s’agit de sortir avec Naïma Salhi, pourtant pas du même parti que lui. Il se raconte également qu’il se teignait la moustache tous les matins, ce qui explique son apparence de jeunesse éternelle.

Désormais, Amar l’autoGhoul comme le surnomme les coiffeurs devra répondre devant le juge de toutes les accusations portées contre lui. Et pour la première fois peut-être, nous le verrons, lorsque la caméra de l’ENTV l’aura filmé, sous son vrai visage, ou plutôt, sous sa vraie chevelure, puisque les doses de teinture qu’il cachait dans sa villa ont été saisies. Ça risque de ne pas être très glamour.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…