“C’est un petit pas pour nous, mais un grand pas pour les consommateurs de nos produits” c’est par cette phrase empruntée à un célèbre cycliste dopé que le PDG du groupe Bellat a voulu débute sa communication donne ce matin au siège de son entreprise a l’occasion du lancement de son nouveau produit : Le cachir Sa3iqa.

Après une séance de dégustation qui a beaucoup plu aux journalistes d’Echourouk et d’Ennahar venus nombreux, le PDG du groupe a tenu a rassuré les présents et ses clients sur sa volonté de maintenir les mêmes tarifs. “Des ennemis de l’Algérie et des parties aux desseins inavoués ont tenté de tromper l’opinion publique et de propager des informations mensongères nous concernant” a-t-il déclaré sur un ton autoritaire et menaçant, avant de préciser “nous ne changerons rien, a part la couleur”

Monsieur Bellat a ensuite conclu son intervention en citant le grand chimiste algérien Abdelkader Lavoisier : “Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme”

La cérémonie, à laquelle a aussi assisté le Wali Zoukh et le chef de brigade de la gendarmerie de Bab Jdid a été suivi d’un concert de chants patriotiques animé par les jeunes perdants d’Alhane oua Chabab édition 2018.

0 commentaire
  1. Hier le vert des islamistes, aujourd’hui le vert des militaires, demain peut-être les petits hommes verts venant de mars.

  2. Il suffit d’y ajouter plus d’olives
    En plus le rouge est celui des colorants pour donner l’impression qu’il y a de la viande. On change donc de colorants.
    J’ai compris le système montre sa face cachée. Il s’agit d’un systeme militaire

  3. Abdallah Benadouda, est ce que votre confrère “Si Lakhedar” n’y est pour rien dans cette transformation du cachir au vert ???

  4. Brusquement le produit du pouvoir (Ga3) se réclame vert. Depuis quand avez-vous vu les plus grands destructeurs de l’environnement politique et économique de notre pays se métamorphoser en écologistes ???

  5. C’est ce qu’on appelle “se mettre au vert”, Il est grand temps d’allez vous reposer messieurs les dictateurs.

  6. A l’avenir toute opération doit avoir “le feu vert” du peuple quelque soit le couleur de ton cachir ou la couleur de ton argent.

  7. CACHIR vert de peur de perdre le pouvoir … ou CHJRCA (association) vert de peur de disparaître ???

  8. Les laboratoires spécialisés de GS vont analyser les pets , resultant de l’indigestion du chachir KAKI, des postulants à la chita. Ces odeurs doivent masquer celles émanant de GS ( Godasses , Pets, bouche etc ) comme fut le cas de celles du cachir ancienne version qui masquaient bien les odeurs de couches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)