Après le BRI, le GOSP, et les BDSM, la DGSN, l’institution de sécurité nationale veillant sur le déshabillage des citoyens dans les commissariat, vient d’annoncer le lancement de son service de Taxis dans la capitale. Il s’agit du premier service gratuit du genre.

Pratiqué clandestinement depuis 62, le transport dans les fourgons de police passe donc à la vitesse supérieure pour répondre aux besoins du Hirak. Ce service est réservé aux manifestants pédestres qui, souvent, ne trouvent pas la force d’appeler un taxi pendant leur gazage dans le tunnel des facultés.

« Erfedni, neddik win Nhab »

Erdefni, desservira dans un premier temps la capitale, Alger, là où sont entassés les clients potentiels (étudiants, avocats, journalistes, etc…). Le service est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pas besoin d’application pour commander les courses, les agents d’Erfedni viendront directement embraquer leurs clients sans que ses derniers ne le demandent. Un service intuitif qui détectera tout seul la nécessité du client de se faire embarquer. Pour les destinations, ce n’est pas vraiment la joie, le service n’assure qu’une seule adresse : les commissariats. Tout comme un taxi ordinaire, le client n’a pas le droit de choisir sa destination. Et ce n’est pas nouveau en Algérie.

0 commentaire
  1. Le Service Taxi pour les manifestants est joignable uniquement par le téléphone Arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah inaugure une usine de montage de présidents à Constantine

Gâtisme oblige, le général de corps d’armée ne se lasse pas de…

Facebook ajoute pour les internautes algériens le bouton "Tu brûleras en enfer"

La firme de Mark Zuckerberg s’est toujours montrée attentive aux besoins de…

Ooredoo lance un numéro vert pour permettre à leurs abonnés de les insulter

L’opérateur téléphonique ayant le plus de Hallabines dans le pays (5 millions…

Ooredoo lance pour les juges l’offre #MaxiMendejl : Appels illimités vers Gaïd Salah

Deux couples ne se quittent plus au téléphone : Rabah Madjer et…