Le premier ministre, Noureddine Bedoui, a été chassé ce matin par sa femme et ses trois enfants au Club des Pins alors qu’il rentrait chez lui. Le chef du gouvernement était poursuivi par une foule de manifestants déchaînés et espérait trouver refuge à son domicile.

Une fois à l’intérieur de la maison, le ministre tombe sur sa femme et ses trois fils rassemblés dans le salon. Ils portaient des pancartes sur lesquelles était inscrits des mots d’ordre hostiles au maître de céans : “Bedoui dégage !!”, “Tu n’es pas le bienvenu ici” ou encore “Papa, tu nous fous la honte”. Pour le moment, le chef du gouvernement est sans domicile fixe. Mais avec un peu de chance, il pourra squatter chez une journaliste présentatrice du JT dont on préfère taire le nom.

0 commentaire
  1. La rédaction d’El Manchar nous cache le nom de la journaliste présentatrice du JT dont elle préfère taire le nom alors qu’elle est diffusée avec tous les détails dans tous les réseaux sociaux.
    C’est une solidarité entre journalistes ou une drôle de Blague !!!

  2. Il ne lui reste qu’a rejoindre l’hôtel Sheraton où sont héberger avec l’argent du peuple tous ses ministres en particulier la suite VIP,de sa ministre de la culture..

  3. Ce métèque ou kanak de Nouredine Bédouin me rappelle étrangement les anciens eunuques sujets et assujettis aux basses besognes du pouvoir sauf l’essentiel : baiser c.a.d être homme.
    Il a vraiment la gueule de l’emploi.

  4. Quand il a commencé sa carrière à se frotter aux jupons du pouvoir il avait la réputation de ‘chaud lapin” et depuis qu’il caressait les couilles du clan et tribu Boutef, il devient “Poule mouillée” que n’importe quel oiseau de basse cour pouvait lui monter dessus .

  5. Si Twabe avril 14, 2019 à 5:23 Bonjours,
    Certes avant, cet apollon des petites Antilles descendait son pantalon devant les femmes, aujourd’hui il baisse son froc devant ses maîtres. Quelle promotion !!!

  6. Si Vri avril 14, 2019 à 5:40 Bonjour
    Effectivement, cet apollon des petites Antilles, île des Caraïbes ne peut être que Martiniqué ou Martibaisé, au choix !!!

  7. Le fameux club des pins .
    Squatter pas le gouvernement et autres danseurs et joueurs de flute.
    Il y a 30 ans 40 ans c’était ouvert à tout le peuple.
    Pendant les années 97 ….ils les ont mis alarmant a l’abri…et après….aujourdhui cest les vacances pour eux . A nous l’air marin.
    Alors que leur propre domicile sont louer aux étrangers, sociétés ect ect
    Les années 97 sont finis…..alors libérée les mieux merde ! Bled miki !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…