Alors qu’il fait l’objet d’une procédure de levée de son immunité parlementaire qui sera probablement suivie d’une procédure judiciaire pour soupçons de dilapidations de deniers publics, mais aussi pour utilisation abusive de khourti et de chita, le sort de Djamel Ould Abbas pourrait se jouer du coté de Berlin.

En effet, la chancelière allemande, Angela Markella a affirmé dans un communiqué mis en ligne par Maqrout TV, que les autorités allemandes était « disposées à accorder la résidence en Allemagne, sans aucun type de problème et sans aucune condition »
Elle rappelle aussi qu’entre Ould Abbas et elle existait une relation d’amitié qui dure depuis plus de 60 ans et remonte à leur rencontre torride à l’université de Leipzig.
Mein Djamel, comme elle aime à l’appeler, a participé activement au développement de la médecine, mais aussi à la libération de l’Algérie et à la réunification de l’Allemagne après la chute du mur de Berlin. Elle a ajouté que l’offre s’étendait aussi à Fella Ababsa et à Fares Mesdour qui pourrait participer à la modernisation du système monétaire allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…