En train de lire
Immobilier : Le prix du mètre carré s’envole à la prison d’El Harrach

Immobilier : Le prix du mètre carré s’envole à la prison d’El Harrach

La rédaction
el-harrach

Vent de panique dans le marché de l’immobilier algérois. Le prix du mètre carré vit un tremblement de terre. Un effondrement à Hydra, et une hausse spectaculaire à El Harrach, un rebondissement observé depuis l’arrestation des hommes d’affaires : Haddad, Kouninef et surtout Rebrab.

Une hausse de 10000 %
Les chiffres donnent le tournis. D’après des agences immobilières, le prix moyen du mètre carré a atteint les 8 00 000 Da à El Harrach. Ecrasant au passage des quartiers, qu’on nommait pléonastiquement huppés comme Hydra, Sidi Yahia et Dely Brahim. Du jamais vu depuis l’indépendance ! La flambée du prix de l’immobilier à la prison d’El Harrach avait été ressenti il y a un mois suite au transfert de l’homme d’affaire Haddad. Hier, deux résidents hautes gammes ont rejoint analphabète trilingue, il s’agit de Kouninef dont co-détenteur du PIB du pays et de Rebrab, première fortune d’Afrique.

Le directeur de la prison d’El Harrach ne cache pas sa joie et se réjouit pleinement de la métamorphose de l’image de son centre. « C’est juste incroyable ! Une cellule de 4 mètres carrée vaut aujourd’hui deux milliards. La vestiaire où les détenus ont déposé leurs affaires compte plus de liquidité que le Crédit Lyonnais. La cour de la prison est devenue plus Bling Bling que les champs Elysées. On y voit des Rolex, des chaines en or, des ceintures Dior, etc…Je ne peux que savourer »
Selon nos sources, plusieurs hommes d’affaires et dirigeants seraient prêts à rejoindre la prison. El Harrach sera le CDP de la 2ème République, mais le peuple s’en fout, il n’y a pas de plage

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut