Vous êtres en train de lire
Ould Abbès efface son tatouage "Bouteflika forever" sur son avant-bras

Ould Abbès efface son tatouage "Bouteflika forever" sur son avant-bras

La rédaction
ould abbes

Djamel Ould Abbès possédait deux tatouages. L’un sur la poitrine « mort pour l’Algérie » écrit en lettres arabes en référence à son passé glorieux de martyr, l’autre sur son avant-bras droit « Bouteflika forever » en référence à son passé de chiyate. L’ancien secrétaire général du FLN vient d’effacer le second. Il reconnaît que c’était « une erreur de jeunesse ».

« J’ai été un peu vite »

Djamel Ould Abbès n’assume plus son passé d’ancien combattant à la solde de l’empire du cachir. Selon des révélations de Ripoux Magazine, l’ancienne gloire de la chita aurait effacé son tatouage à l’effigie de Bouteflika en se frottant l’avant-bras avec du papier verre. Le vieil homme à la peau racornie par l’infamie et par l’âge n’aurait absolument rien senti. Il aurait admis auprès de ses proches que le taoutage en question devenait encombrant et qu’il freinait sa progression dans sa carrière d’opportuniste éhonté. Il reconnaît même que c’était une erreur de jeunesse, alors que le mec s’est fait tatouer il n’y a pas six mois. Ould Abbès ne veut pas refaire la même erreur. Il souhaite laisser son avant-bras cicatriser, avant de se faire tatouer peut-être la figure de Gaid Salah avec l’inscription « Gaid, mon amour ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut