Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah "Le pion qui tombera cette semaine sera tiré au sort"

Gaïd Salah "Le pion qui tombera cette semaine sera tiré au sort"

La rédaction
gaid

Acte 9, rebelote ! Des millions d’Algériens sont sortis aujourd’hui dans les 4 coins du pays pour poursuivre leur inépuisable révolution. Et comme chaque vendredi, les doigts pointent sur les résidus du système Bouteflikien.
En effet, chaque acte du Hirak fait tomber des têtes depuis le 22 février, et cela sous le regard bienveillant du chef d’état major quand il ne contemple pas son méchoui dans un barbecue.
La question qui hante le peuple algérien est qui sera le prochain pion du régime qui tombera et par quel autre pion sera-t-il remplacé ? « 

Nous le tirons…..au sort évidement »

Faute de justice indépendante, les dirigeants algériens rescapés seront dorénavant tirés au sort pour dégager de l’ubuesque scène politique. Dans un échiquier politique incertain, il est normal que les pions subissent à leur tour le jeu du hasard. « Ils sont tous égaux, c’est des ordures ! Il est difficile de faire un classement du pire pion. Sur ce fait, nous avons décidé de les tirer au sort, chaque semaine un pion tombera et sera remplacé par un autre pion, de préférence, pire que lui » annonce un communiqué du MDN.

Lire aussi
tebboune

L’opération se déroulera dans une caserne, l’armée promet de veiller sur la transparence du tirage au sort.
Selon nos estimations, si le système compte environ 5000 fumiers, le peuple devra patienter 10 ans pour faire tomber toute la bande, mathématiquement, la mafia a deux beaux jours devant elle.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut