La députée et président du parti « El bayane wa El aadala », Naïma Salhi a été admise hier en urgence à l’hôpital Zmirli à El-Harrach (Alger) après un accident domestique survenue alors qu’elle faisait le ménage. Cette admission fait suite à un violent traumatisme crânien subi par la députée, après avoir heurté la cuvette des WC.

Alertés par ses voisins, hier vers 10h du matin, les éléments de la protection civile se sont déplacés au domicile de la femme politique, accompagné de policiers, et ont dû casser la porte d’entrée afin d’y accéder, avant de retrouver Naïma Salhi étendue sur le sol, une balayette à la main et une chaise renversée à côté d’elle. Les voisins qui ont été interrogés ont déclaré avoir entendu un objet lourd tombant au sol, provocant même un léger séisme qui a fait vibrer la vaisselle chez eux. Ils ont immédiatement compris que quelque chose était arrivée à leur voisine qui ne répondait plus aux appels.
Admises aux urgences, Naïma Salhi a passé presque 18h dans le coma avant de se réveiller ce matin vers 8h, avec d’étranges séquelles.

« Azul fellawen, nekini Naïma Salhi »

L’équipe médicale qui a suivi le cas de Naïma Salhi à l’hôpital a été donc surprise ce matin de voir la femme se réveiller de son coma et se mettre à leur parler…en kabyle. Une situation étrange que les médecins sont incapables d’expliquer.

En effet, dès son réveil, l’infirmière qui venait de prendre son poste auprès d’elle a été surprise de la voir ouvrir les yeux, puis de l’entendre prononcer des mots en kabyle. L’infirmière interrogée par nos soins, affirme qu’elle a d’abord cru avoir mal entendu, avant de se rapprocher de la patiente et de l’entendre lui dire texto « azul fellawen, nekini Naîma Salhi » (traduisez : salut à tous, je suis Naïma Salhi). N’en croyant pas ses oreilles, l’infirmière courre chercher le médecin en poste qui lui aussi fait le même constat : Naïma Salhi s’adresse à lui en kabyle.
Les choses ne se sont pas améliorée dans la journée puisque Mme. Salhi s’est mise à débiter des conversations entières en kabyle, elle qui n’a jamais prononcé un mot dans cette langue, et pire encore, qui voue un mépris total à tout ce qui est kabyle. Ses récentes sorties sur les réseaux sociaux le confirment.

Cet après midi, nous avons appris qu’elle est sortie de l’hôpital en saluant tout le monde en kabyle. Les médecins ont tenté d’expliquer cela par le fait que le traumatisme crânien subi était tellement violent qu’il a remis certaines cellules cérébrales à leur place dans la tête de Naïma Salhi. Reste à savoir si celle-ci va désormais pouvoir danser le kabyle comme Massa Bouchafa. Cela n’étonnera personne si ça devait arriver.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Eric Zemmour fait une tentative de suicide en découvrant qu’il est d’origine algérienne

Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Quiz : Êtes-vous “أيادي خارجية”

La main de l’étranger peut se cacher dans chacun de nous. Depuis…