Et si l’histoire n’était qu’un éternel recommencement ? Aujourd’hui lundi 15 avril, le président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika a retiré les formulaires de candidature pour la présidentielle prévue le 04 juillet. Après avoir renoncé à son cinquième mandat sous la pression populaire, le président sortant veut “tenter sa chance une dernière fois avant de se retirer définitivement de la vie politique, voire, de la vie tout court”. Pour déjouer l’article 102, Bouteflika a pris un coach en développement personnel. Mais pour de nombreux observateurs cela reste insuffisant au vu de son état de santé qui frise la moribonderie. Sauf si, dieu nous en garde, Boutef prend Jésus comme coach, seul capable de ressusciter un mort.

Par ailleurs, sur une photo révélée ce matin par le site d’investigation Algeriepart, le président algérien sortant semble se porter comme un charme. Il déclare même “aller mieux”. Ce qui laisse présager le pire.

Enfin, selon certains de ses proches, Bouteflika n’aurait pas encore dit (son dernier) mot. Et ce depuis 2013. C’est aussi pour cela que les Algériens n’en veulent plus.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…