Après un 8ème vendredi consécutif de manifestations anti-système en Algérie, la pression ne faiblit pas et l’engouement de ka population est toujours aussi fort qu’au 1er jour des manifestations, signe que la détermination des algériens à passer dans une nouvelle ère de la vie politique est plus que grande.

Cependant, ce vendredi n’a pas été tout calme comme ceux qui l’ont précédés puisque la police anti-émeutes a chargé les manifestants, pourtant très pacifistes, et à usé de bombes lacrymogènes et de canons à eaux pour tenter de les disperser et les empêcher de marcher. Et malgré quelques échauffourées provoquées a certains points de la capitale par des bandes visiblement organisées et probablement mobilisées par des parties occultes désirant casser le mouvement, l’immense majorité des manifestants est restée calme face aux policiers et a fait preuve d’un grand civisme.

“Zidoulna shampooing nwellou labess!”

Mieux que la patience dont ont fait preuve les manifestants, les algériens ont créé face aux policiers qui tentaient de les repousser des situations très amusantes qui révèlent tout le potentiel d’humour de nos concitoyens, comme une sorte de bouclier face à la haine que leur voue le pouvoir en place. Pour preuve, lorsque la police a ouvert les vannes des canons à eau pour repousser les manifestants, ces derniers se sont obstinés à leur faire face en profitant de l’eau qui leur coulait dessus pour se laver et chanter avec insistance ” zidoulna shampooing nwellou labess” (ajoutez du shampooing et on se sentira mieux). Un refrain chanté sans fatigue.

Devant l’insistance des manifestants, la police n’a pas eu d’autre choix de que céder à cette demande bizarre. En effet, la direction générale de la sûreté nationale vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle a écouté les demande de la population et qu’elle va ajouter du shampooing dans les réservoirs a eau des camions anti-emeutes en précision du 9eme vendredi des manifestations. “Le but pour nous est de montrer au peuple que nous sommes à l’écoute de ses demandes et que ne nous sommes pas si fermés que ça”, a déclaré le ministre de l’intérieur à des journalistes. “Il faut juste que chacun viennent avec une serviette pour se sécher. Et pour les femmes, des sèches cheveux seront mis à leur disposition dans nos camions”, ajouta t’il.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…