Accusée d’avoir dangereusement réprimé la manifestation du Vendredi 12 Avril à Alger, notamment après avoir fait usage de gaz lacrymogènes contre une foule compacte et dans le tunnel des Facultés, la DGSN a publié un communiqué pour se défendre. Dans ce dernier, elle affirmé avoir arrêté des « étrangers » venus « attiser les tensions et radicaliser les jeunes » (et accessoirement leur filer de la drogue gratos), et affirme également avoir procédé à l’arrestation d’un groupe de terroristes armés qui visait les manifestants.

Dans la foulée, le Premier Sinistre Noureddine Bedoui a annoncé le déclenchement du Plan Vigikhorate. « Il s’agit d’un dispositif de sécurité inspiré du plan Vigipirate, la différence se situant dans le fait que le plan Vigikhorate consiste à inventer un gros khorti sur un danger qui guetterait la nation et les citoyens, pour ensuite l’utiliser comme prétexte pour réprimer la foule à tout va et sans distinction. Il permet de se montrer très créatif quant au danger imaginé: terroristes, Main Etrangère, baltaguias, invasions extraterrestres, de zombies ou de Marcheurs Blancs, attaques de Tlibas affamés… Il n’y a aucune limite tant que l’imagination et le culot sont présents! », nous explique un expert de renommée internationale. « Pour plus d’efficacité et en plus de l’épouvantail que l’on agite, on inculque au peuple la croyance selon laquelle la Police est là seulement et uniquement pour les protéger, et qu’elle est de leur côté dans la contestation. Cela fonctionne très bien lorsqu’on utilise des fleurs et des slogans bisounours tels que « doula cha3b, khawa khawa » comme vous avez déjà du le constater. Le conditionnement est tellement puissant que même pendant qu’ils seront en train de vous matraquer et de vous gazer, vous n’aurez toujours qu’une seule envie: celle de leur faire des bisous. Une belle romance sadomaso en somme!»

Le plan Vigikhorate est donc officiellement entré en vigueur aujourd’hui, et nous devons donc nous attendre à un déferlement de khorti et de vidéos de policiers qui pleurnichent sous fond de « Mawtini » dans les semaines à venir.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…