Depuis hier, l’Algérie est dirigée par un chef de l’Etat et non pas par un président de la République. La mesure a été entérinée par le parlement qui a désigné Abdelkader Bensalah, président du sénat, chef de l’Etat pendant 90 jours, comme l’exige la constitution, en attendant d’organiser des élections présidentielles durant cette période.

A l’occasion de sa nomination, le nouveau chef de l’Etat a eu droit à tout un cérémonial protocolaire avec garde républicaine, honneurs, hymne national,…etc au siège de la présidence de la République où il a pris ses fonctions au sein même du bureau du président de la République. Les hauts cadres de la Présidence et tout le cabinet était présent pour saluer le nouveau patron des lieux avec qui ils vont travailler pendant les 3 prochains mois.

Discours d’installation et premier engagement

A la fin de la cérémonie d’installation, le nouveau Chef de l’Etat a prononcé un discours traditionnel d’installation dans lequel il a tenu à rappeler notamment les circonstances qui l’ont amené à prendre ce poste, en saluant au passage les forces vives du pays et le peuple algérien pour sa mobilisation.

Immédiatement après la prise de ses fonctions, Abdelkader Bensalah a pris ses premières décisions. En effet, dans un communiqué de presse publié dans la soirée par l’APS, le nouveau Chef de l’Etat a précisé qu’il fera un discours par jour pendant 90 jours afin de combler le manque et l’absence de discours de Bouteflika depuis mai 2012. Il a tenu à rappeler que le peuple algérien s’est notamment soulevé parce qu’il se sentait en manque de discours alors que Bouteflika nous y avait habitués depuis son installation en 1999. Pour Bensalah, il est évident qu’une apparition quotidienne à la télé aura même un effet bénéfique sur le Hirak et prévoit même un véritable apaisement à l’occasion de chaque discours.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…