Ki tetleflek welli Lel Football : La finale tant attendue entre le FC Yetna7aw Ga3 et L’Inter Gaid Salah est enfin là. Elle a commencé vendredi 5 avril après l’élimination attendue du Sari3 Bouteflika. Il y a encore des matchs de classement qui se jouent entre Sakakine RND et Olympi El FCE, des suspensions pour dopage, des démissions d’entraîneurs , mais hadou wa7ad marahou sama3 bihoum on les laisse pour M3ammar Djebbour (Alias “Taisez-vous, laissez la place aux jeunes”).
Tous les yeux sont braqués sur sur El 7arak Stadium depuis vendredi dernier.
Fidèle a son football total, le FC Yetna7aw Ga3 fait circuler la balle, fait participer tous ces joueurs dans des actions collectives de haut niveau. On a évoqué çà et là des tensions dans les vestiaires entre féministes et machistes, mais cela ne semble pas avoir entamé le moral de l’équipe, malgré les fake news du compétiteur et d’El Haffaf et du journal El Fariq (l’équivalent algérien de l’Équipe)

En face, L’inter Gaid, dont la tactique repose totalement sur la défense, joue très bas et regroupé. Il attend, casse le jeu, tire les maillots, donne quelques coups au tibia et joue la montre. Très bons dans ce jeu-là et fins tacticiens, ils laissent l’adversaire venir et se complaisent dans ce schéma, certes austère et ennuyeux, mais qu’importe : L’histoire ne retient que les vainqueurs comme aiment à le répéter les italiens friands du Catenaccio.

Pour l’instant nous sommes à la mi-temps, le match est encore long et beaucoup de choses peuvent se passer, mais les spécialistes vous le diront : Le football total et le tiki taka c’est bien, mais dominer n’est pas gagner et il faut savoir déverrouiller un match. Trouver la brèche, compter sur un Lionel Messi qui est pour l’instant sur le banc, car l’entraîneur privilégie le collectif aux individualités, les passes aux dribbles, mais face à des blocs bas et compacts, il faut parfois aussi savoir compter un éclair de génie, sur un exploit individuel. Pour l’instant, l’equipe du FC Yetna7aw Ga3 n’a pas encore donné les clés de l’équipe à son éventuel Messi, ce qui semble arranger l’équipe adverse habituée des matchs longs et rudes. C’est la pause. Les équipes sont dans les vestiaires, d’ici le retour sur le terrain, beaucoup de changements peuvent être opérés et les meilleurs gagneront. Ou pas !

3 commentaires
  1. La façon dont une équipe joue comme un ensemble détermine son succès. Vous pouvez avoir la plus grande équipe de stars du monde, mais s’ils ne jouent pas ensemble, le club ne vaudra pas un sou.
    (dixit : Babe Ruth)

  2. La forme est géniale et le fond…vos passes sont téléphonées, il y a un manque de subtilisé, les contrôles sont approximatifs et les passes manquent de précision…le manque d’entraînement certainement. Travailler et persévérer pour un résultat efficace. Quand à la touche de génie…Allah a toujours éclairé le chemin des gens sincères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Bencheikh “لا كوب دافريك ما كاين والو، نتوما برك نفختوها”

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Ali Bencheikh est…

La coupe d’Afrique sera conservée dans la chambre d’Islam Slimani à Aïn Benian

Ils l’ont fait. Les Fennecs sont champions d’Afrique. 29 ans après le…

CAN : Gaïd Salah dévoile la liste des 23 détenus qui regarderont les matchs en prison

Djamel Belmadi a tenu cet après midi une conférence de presse pour…