Le vice-ministre de la défense est un homme très courtisé ces derniers temps. Lorsque Nazim Baya m’a informé qu’El Manchar avait décroché une interview exclusive de Fakhamatouhou II, j’ai sauté de joie tel un cabri en rut ou un député FLN en face d’un sandwich cachir.
J’ai passé la nuit à ressasser les questions que je pourrai lui poser, j’ai revu ses discours et ses éditoriaux sur la revue El Djeich. J’ai saigné des yeux et des oreilles, certes, mais le jeu en valait la chandelle.

Le lendemain, en début d’après-midi, j’étais fin prêt à rencontrer le Fariq.
J’attendais patiemment dans l’antichambre de son bureau lorsque j’aperçus Ali Fodil, le directeur d’Echourouk, en sortir avec un gros paquet de feuilles A4 rouges avec la mention “Massadirouna” Je compris que c’était bientôt mon tour.
Quelques minutes plus tard, un jeune moustachu d’environ 60 ans me demanda de le suivre dans le bureau du roi des Taggarins.

Gaid Salah, le président algérien, est calé dans son fauteuil trois places en simili cuir dans son bureau couleur jaune maqroute. A ses côtés, deux jeunes officiers impassibles tiennent un cahier 96 pages et un crayon HB12, balle au canon, prêt à noter tout ce que le Fariq pourra dire.
El Fariq lui est au téléphone. Il est très occupé et cela se comprend. Il me fait signe de la main de m’asseoir. Je m’exécute.

Il finit par poser son Nokia 3310 et me dit : “ Désolé mon fils, j’avais envoyé 200 dinars de flexy par erreur et j’ai appelé Mobilis pour me faire rembourser. Je crois qu’on peut commencer”

Tout d’abord, avant de commencer, j’aimerai vous demander comment on doit vous appeler ? Mon General ? Monsieur Gaid ? 3ammi Salah ?…
C’est une excellente question à vrai dire, je suis un général de corps d’armée, mais vous n’êtes pas un militaire, vous êtes journaliste. C’est à vous de voir, Ali Fodil par exemple, m’appelle Son altesse sérénissime Père de la Nation et Grand Commandeur du 7irak…

Merci votre grosseur, euh je veux dire mon légionnaire… pardon je suis ému, je crois que je vais vous appeler Monsieur Gaid Salah, c’est plus simple et plus safe.
Première question Monsieur Gaid Salah, vous citez depuis le début de la révolution, les articles 102. 7 et 8 de la constitution, est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus parce que 7na mafhamna walou…

Oui, je peux l’expliquer. A la base, mon discours devait être très bref et concis : je devais dire “ Yetna7aw Ga3 Ghir ana”, mais les conseillers en communication ici présents m’ont demandé d’être un peu moins direct et ont insisté pour que j’utilise ces chiffres et ces nombres. Je n’en sais pas plus…

Merci votre immensité, je veux dire merci Monsieur Gaid Salah. Vous dites être la voix du peuple, que pensez-vous de nous ?
Franchement, ya3tikoum essa7a, je suis avec intérêt les marches du vendredi et je suis agréablement surpris par la qualité des manifestations et des slogans. Je vais vous faire une confidence, chaque vendredi, je prends un sac de noix de cajou et un thermos de café et je vous observe de mon hélicoptère. C’est très beau et je tiendrai compte de toutes les doléances du peuple tant que les marches du vendredi continueront. En revanche, même dans mon hélicoptère bruyant, j’arrive à entendre la chanson Min Adjlika Ya Watani. C’est un peu stressant et mon pilote a plus d’une fois failli commettre une bavure irréparable…

Intéressant votre Rondeur, je veux dire Monsieur Gaid. Et quelle est votre chanson préférée du 7irak ?
Cela coule de source mon enfant “ Djibou El BRI Djibou Essa3iqa” Nous étions très contents dans les casernes et nous sommes donc venus….

Oui bon, ce n’était pas le but du slogan, mais ce n’est pas grave votre Sphéricité, mais poursuivons. Si vous le permettez Monsieur Gaid Salah, nous allons vous poser des questions plus personnelles afin que nos lecteurs découvrent la face cachée du Fariq. Par exemple, quel est votre plat préféré ?
Merci de votre question mon enfant. Je vais profiter de l’occasion pour tordre le cou à certaines rumeurs. Une certaine presse affirme que je mange un agneau pour le petit déjeuner et un autre pour le diner tous les jours. Ceci est totalement faux :
Mon petit déjeuner est plutôt équilibré, je prends des fibres optiques dans un grand bol de pétrole brut. Au déjeuner c’est plus protéiné. Ce midi par exemple, j’ai mangé du thon, parfois c’est du chien de mer. J’aime beaucoup les gros poissons. Il est vrai que pour le diner je me laisse aller un peu et j’avale un demi-mouton, mais cela n’a absolument rien à voir avec ce que dit la presse algérienne…

Surprenant votre Rotondité. Vous êtes souvent sur le terrain et vous avez un régime alimentaire très riche. Est-ce que vous faites du sport ou de l’exercice pour maintenir votre forme olympique ?
…parfois, c’est vrai que je suis très occupé, je cours beaucoup mais très lentement. J’essaie de faire un peu de sport et à mon âge je dois surveiller ma ligne. A ce propos je me suis inscrit sur le site www.commejaime.fr, mais j’ai juste utilise la première semaine gratuite. J’avoue que j’ai plus perdu du temps que du poids. En revanche j’adore le sport à la télé…

Merci mon calibre, une question qui me brule les lèvres depuis le début.
Qu’auriez-vous aimé être à part président , euh je voulais dire à part militaire.
C’est une bonne question merci. Voyez-vous, quand j’étais jeune, j’ai fait des stages en URSS, et pendant mon temps libre, j’adorai faire du parachute, car j’adore cette sensation de voler, j’aimais beaucoup aussi le patinage artistique. C’est très beau, gracieux, cette sensation de glisse est euphorisante. J’aurai rêvé faire du patinage artistique, mais vous devinez aisément pourquoi cela n’a pas été possible…

Oui bien sûr, c’est à cause de votre poids et de votre physionomie ?
Non pas du tout, pourquoi dites-vous cela ? C’est tout simplement parce qu’il n’existe pas de patinoires en Algérie…

Bien sur votre Démesure, comment cela a-t-il pu m’échapper… je m’en excuse. Dernière question Monsieur Gaid Salah, Quel est votre niveau scolaire ?
Très bonne question mon enfant, mais avant de répondre je vais vous en poser une : Quel est votre situation vis-à-vis du service national ?


Merci beaucoup Monsieur Gaid Salah d’avoir répondu à nos questions en toute franchise. Si vous le permettez je dois retourner au journal pour mettre en ligne cette interview historique…

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

L’actrice indienne Aishwarya en a marre de voir sa tête sur les photos de profil des algériennes

Bibicha 2, minoucha36, ʚiɞ-loulou, chomeuzedeluxe, tous des pseudonymes facebook de filles inconnues…

5 phrases de Ali Haddad qui restent, jusqu’à aujourd’hui, incomprises

Grâce à ses origines kabyles, Ali Haddad massacre trois langues : le…

Enrico Macias autorisé à visiter l’Algérie sur Google Earth

Les dernières déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation de l’Algérie par la…