En train de lire
Brexit : L’UE appelle le Royaume-Uni à quitter l’Europe "immédiatement" après l’affaire du passeport de Haddad

Brexit : L’UE appelle le Royaume-Uni à quitter l’Europe "immédiatement" après l’affaire du passeport de Haddad

La rédaction
brexit

« ci l’iffi papiyou » comme dirait Ali Haddad. L’arrestation de l’homme d’affaire algérien à la frontière tunisienne en possession d’un passeport britannique vient de mettre fin aux négociations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit. L’UE qui remuait ciel et mer pour convaincre les Britanniques de rester fait un virage à 180° et enjoint Theresa May à dégager de l’Europe. Un rebondissement qui vient 48 heures après l’ubuesque épisode de l’arrestation de Ali Haddad. Ce dernier a prétendu être un citoyen britannique. Depuis l’Europe le vit comme un drame !

« Leave us all »
Le royaume qui a longtemps fait preuve d’héroïsme à travers son histoire en survivant à Napoléon, Hitler, sa météo, sa nourriture et les One Direciton…vient d’être mis à genou par un analphabète polyglotte dont l’unique talent est de dire « oui missieu Said, y a pas de socé ». Les 27 états membres viennent de signer unanimement l’exclusion du Royaume-Uni. Ils déclenchent ainsi un Brexit prématuré. « La Grande Bretagne n’est plus ce qu’elle était » titre aujourd’hui le journal The Economist. Pire, les tabloïds anglais évoquent une humiliation, un déshonneur total après la décision de l’UE. En attendant la démission de la premier ministre Theresa May, le Buckingham Palace a mis les drapeaux en berne. « C’est une journée d’une tristesse sans précédent. Nous sommes victimes d’un complot étranger, d’une main sale. Haddad n’a jamais été sujet de la reine, plutôt crever » regrette un communiqué des Affaires étrangères britanniques.

A Bruxelles on évoque « une erreur irréparable ». Selon le président de la commission européenne la citoyenneté de Ali Haddad contrevient aux normes et aux valeurs européennes.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut