le Peuple : 1 – le pouvoir : 0 ! les Algériens viennent de remporter la première manche de leur long combat pour la démocratie et la liberté de disposer de leur pays. En effet, il y a quelques minutes, le président de la République a décrété, dans un message, le report des présidentielles à une date ultérieure et annoncé sa décision de ne pas se présenter à un 5ème mandat. Une véritable victoire pour des millions d’Algériens qui se sont mis vent debout face au mépris du pouvoir en place.

Aussitôt ces mesures annoncées, des milliers d’algériens sont sortis dans les rues de manière toute spontanée pour fêter cette première réussite de leur mobilisation ininterrompue, avec des drapeaux et des slogans de victoire. En revanche, le motif des manifestations ne se résume plus l’opposition au 5ème mandat, mais dorénavant, les algériens sont en train de réclamer que les manifestations puissent se poursuivre tous les vendredis après la prière.

En effet, les premières personnes que nous avons pu interroger dans la rue nous ont toutes fait part de leur inquiétude de ne plus avoir d’occupation les vendredis après midi, après avoir goûté aux joies des manifestations dans la bonne humeur. Kamel, un des jeunes interrogés nous a mis expliqué qu’il était pour lui vital que les manifestations se poursuivent parce qu’il n’a pas pu, lors des 3 dernières, rencontrer son âme-sœur comme il l’espérait, alors que ses amis de quartiers l’ont fait. Le combat continue.
Fin de la discussion
Écrivez un message…

0 commentaire
  1. Pourquoi poursuite des Manifs ?
    – Les élèves : Il ni y’a pas meilleur école que la vie … donc la rue.
    – Etudiants : Le prix Nobel ne s’acquière plus aux universités (dixit Hadjar) … tentons la rue.
    – Les Travailleurs : Le travail c’est la santé, le repos n’a jamais tué personne … y compris dans la rue.
    – Antiémeutes : Le chômage ou … la rue.
    – Femmes : Dans chaque exploit d’un homme, derrière il y’a une femme … pourquoi pas dans la rue ?
    – Retraités : A quoi bon prendre la vie au sérieux, puisqu’on en sort pas vivant … autant rire dans la rue.
    – Vieux : il faut bien mourir de quelque chose … autant crever dignement dans la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…