Depuis le début des constatations en Algérie, le nombre de chiyatine ne cesse de diminuer, pratiquement aucun n’ose se montrer, contrairement à avant où certains déclaraient publiquement que Bouteflika est un prophète envoyé de dieu pour sauver l’Algérie et d’autres demandaient d’ériger une statue en or à l’effigie du maître suprême.

Les partisans du 5e mandat, plus connus sous le nom des « chiyatines » n’ont cessé de clamer l’importance de fakhamatouhou dans la stabilité du pays et de leur porte-monnaie, au point où même mort, ils seraient prêts à voter pour lui.

Affaiblie par sa maladie, Abdelaaziz Bouteflika, n’a même pas pu prendre part à sa propre campagne présidentielle, ceci n’a absolument pas empêché l’imagination débordante de chiyatines de trouver une solution et d’y remédier rapidement à ce très léger souci, en utilisant le cadre du président comme représentant officiel lors de rassemblement des partis de la coalition et des adeptes du cachir.

Disparition totale des « chiyatines », seuls clients de l’usine Bellat

L’Algérie connaît actuellement une série inédite de manifestations, réclamant le retrait de la candidature de Bouteflika au 5e mandat, mais aussi le départ de tout le système, dès lors aucun chiyate n’a osé prendre la parole sur les télés poubelles. Certains malins n’ont plus donné signe de vie et observent depuis les coulisses les changements futurs, pour décider quel bord choisir.

L’usine Bellat, qui a fait un chiffre d’affaire colossale durant les 4 dernières campagnes électorales, traverse en ce moment une crise économique sans précédent, n’ayant plus de chiyatine dans les parages, aucune vente de cachir n’a été enregistré depuis le début des manifestations. Le propriétaire de l’usine a déclaré récemment qu’il regrette d’avoir investi dans le cachir, la « garantita » aurait été plus sécuritaire.

0 commentaire
  1. Les marchands de tapis aussi se plaignent de leurs diminutions de production, les acheteurs de carpettes où se mettent à plat ventre les chiyatines devant leurs maîtres ont diminués, en particulier les députés de “quota” de certains Partis politiques.
    Ne parlons pas des fabricants de brosses, c’est le dépôt de bilan.

  2. un hirakeur a til le droit de consommer du cachir durant les marches de vendredi

  3. Bonjour @sofiane ghribi mars 17, 2019 à 9:30 – Réponse –
    Suivant ses convictions, il est dit concernant un hirakeur consommateur du cachir durant les marches de vendredi :
    – Tout musulman a le droit de manger du cachir hallal sauf pendant les journées du mois de ramadhan,
    – Pour les Salafistes : Laver le cachir 3 fois, le manger avec la main droite et en direction du siège du FLN.
    – Pour les Wahhabites : Obligatoirement le cachir doit être découpé à la scie à l’ambassade de Turquie.
    – Pour les pro-pouvoir : Tu peux le manger, gratuit, avec quelques dinars en prime.
    – Pour les anti-pouvoir : Strictement interdit.
    Pour tous cas de figure, aux risques et périls, manger en cachette des manifestants et en cas d’intoxication voire “Raki” du coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Le PDG de Total nommé ministre algérien de l’Energie

L’avant-projet de loi sur les hydrocarbures a été adopté après une réunion…

Économie : الشربات intéresse les Russes comme arme bactériologique

La position de l’Algérie dans la zone du libre échange sera renforcée…

L'Algérie recouvre les 1000 milliards perdus grâce aux recettes réalisées par Air Algérie en août

Air Algérie a touché le jackpot. La recette réalisée par la compagnie…

Immobilier : Le prix du mètre carré s’envole à la prison d’El Harrach

Vent de panique dans le marché de l’immobilier algérois. Le prix du…