Son Excellence intergalactique et intersidérale, Seigneur des Territoires médicalisés de Zeralda, l’Empereur-Zombie Abdelaziz Bouteflika vient d’annoncer un remaniement gouvernemental qui compte répondre aux exigences populaires exprimées depuis le 22 février.

Avec à sa tête, Nouredinne Bedoui, récent champion olympique de Domino en compagnie de son acolyte Ramtane Lamamra, le nouveau gouvernement porte sans contredit les germes d’un changement profond. Ce renouvellement attendu par l’immense majorité de la population algérienne est illustré de manière éclatante par la nomination de Moussa El Hadj à la tête du ministère du RPC (Roche, Papier, Ciseaux). Ce dernier succède à El Hadj Moussa, personnage controversé et visé depuis plusieurs mois par de multiples soupçons de corruption et de malversations. Notons par ailleurs que le Grand Zaïm du Bouzellouf, Ahmed Gaïd Salah, a été maintenu à la tête du ministère du Méchoui à l’Étuvé, ou il a donné toute satisfaction au président depuis sa nomination. La réponse de la rue à ces changements annoncés est attendu pour le vendredi 5 avril.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Annaba : Tliba organise un iftar collectif pour lui-même

C’est une belle initiative pour la lutte contre la famine dont souffre…