Vous êtres en train de lire
Tahkout intercepté au large d'Oran à bord d'une chambre à air

Tahkout intercepté au large d'Oran à bord d'une chambre à air

La rédaction
tahkout

Les unités des garde-côtes d’Oran ont réussi à mettre en échec, mardi au nord de Cap Falcon (Ain El Turck), une tentative d’émigration clandestine du plus célèbre vulcanisation algérien, juste derrière le cousin de Nekkaz, Mahiedine Tahkout.

L’homme d’affaire était à bord d’une embarcation et s’apprêtait à franchir les frontières clandestinement en direction de l’Espagne.
Les investigations ont démontré que l’embarcation utilisée dans cette opération est une chambre à air de la marque Michelin gonflée par Tahkout lui-même. Elle devait initialement servir, selon les déclarations du mis en cause, au montage d’une Hyundai i20.

Le suspect a été placés en garde à vue en attendant que son mentor, l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, intervienne pour le libérer. Il y a lieu de noter que c’est la première tentative de harraga depuis le 22 février, date du début du Hirak. Et comme dirait note confrère Abdallah « maa ykhaad mel hirak, ghir li 3andou el Cachir fi kerchou » (a peur de la gronde populaire que seul celui qui a du cachir dans son ventre)

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut