lievre

Ils étaient annoncés pour animer la présidentielle de 2019, ils ne seront finalement pas là. Victimes de la décision de report des élections, les lièvres électoraux seront transférés cette semaine au zoo de Ben Aknoun sur décision du conseil constitutionnel.

« Sans vote, ils sont inutiles »

Ils sont une dizaine de quadrupèdes mammifères, à longues oreilles, vêtus de costard, parfois demi manche à quitter l’échiquier politique, trop verrouillé, pour rejoindre leur milieu de prédilection : Un zoo. En effet, les membres du conseil constitutionnel se sont résolus à transférer l’ensemble des lièvres dont Rebaine, Benflis, Ghediri, Belaid, et bien d’autres au parc de Ben Aknoun en vue de les préserver pour une prochaine échéance électorale, dont la date n’est pas encore fixée. Selon le conseil, il est rare de nos jours de trouver des lièvres obéissants et dociles. Le Hirak a tout chamboulé, même les chiyatines y renoncent. De ce fait, le lièvre électoral est devenu une espèce protégée. « Ils seront réunis dans un carré spécial au zoo, juste à côté des charognards. Ils seront nourris, logés, jusqu’à la tenue de nouvelles élections, ils seront ensuite appelés à courir et faire gagner notre candidat » estime Tayeb Belaiz le président du CC

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Eric Zemmour fait une tentative de suicide en découvrant qu’il est d’origine algérienne

Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Quiz : Êtes-vous “أيادي خارجية”

La main de l’étranger peut se cacher dans chacun de nous. Depuis…