Faute d’agilité, le chef d’état major ne peut point surfer sur la vague du Hirak, il décide donc de plonger dedans. Gaid Salah a proposé l’application de l’Article 102 de la Constitution pour sortir de la crise politique dans laquelle est plongée l’Algérie depuis le 22 février. Pour récupérer le mouvement pacifique des Algériens, l’armée a donc choisi une ruse constitutionnelle.

“Au moins vous saurez qui vous gouverne maintenant”

Entre deux méchouis au curry, le général qui devrait être à la retraite, a tenu une seconde conférence de presse pour tenter de convaincre les Algériens, un peu timorés par sa décision. Certains internautes ont déjà appelé à manifester ce vendredi contre un coup d’état déguisé qui veillera certainement sur le maintien du système mafieux à la tête du pays. Gaid Salah s’est montré rassurant “Avec ce putsch, vous saurez au moins qui vous gouverne. Finies la confusion, les interrogations et les doutes. Vos idées seront claires désormais. Nous venons de répondre, sans langue de bois, à une question irrésolue depuis 20 ans, qui gouverne en Algérie ? Le clan Boutef ? le DRS ? Les oligarques ? Bah, rassurez-vous, à partir d’aujourd’hui c’est l’armée qui présidera à vos misérables destinées” déclare-t-il en rotant une cuisse d’agneau.

7 commentaires
  1. On dit : ” Le pouvoir s’obtient par la force ou par la ruse”. L’armée Algérienne l’a toujours obtenu par une force démoniaque. Pourquoi subitement utiliser la ruse synonyme d’intelligence qui est ni dans leur niveau ni dans leur style ?

  2. Il faut tourner la langue 7 fois avant d’affirmer : “Sans langue de bois”. Depuis quand a-t’on abandonné la silencieuse langue de vipère ? C’est drôle et languissant.
    “Bah, rassurez-vous, à partir d’aujourd’hui c’est l’armée qui présidera à vos misérables destinées” et d’ajouter uniquement : “Dorénavant, ça sera comme d’habitude”, sans poser d’autres de questions.
    Quand à Gaid rotant une cuisse d’agneau suffoquant de son haleine de 100% cachir, il se croit sorti de la cuisse de Jupiter.

  3. Minou, “… Finies la confusion, les interrogations et les doutes …” a été plombé dans nos têtes le 05 juillet 1962 par les soldats de plomb venus d’Oujda . Depuis 22 février à l’inverse, tout commence et sans recommencer.

  4. Raisonnement argumentatif : Du général au particulier.
    Raisonnement affirmatif : C’est le sort de Gaid Salah.

  5. Du sublime au ridicule , il n’y a qu’un pas.
    Aidons ce général a le franchir.

  6. Prendre ses rêves pour une réalité.
    Réveillez-vous général, le clairon a sonné.

  7. Nous n’arrêtons pas de jouer parce que nous vieillissons ; nous vieillissons parce que nous arrêtons de jouer (dixit : George Bernard Shaw).
    Alors cessez de jouer au petit soldat général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Houda Imane Feraoun dément et rassure "je sais que le porno est important pour les jeunes"

La censure des sites pour adultes, évoquée ces derniers jours par le…

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Les membres de l’académie française signent une pétition pour la libération de Haddad

Cela fait maintenant plus d’un mois que l’influent homme d’affaires Ali Haddad…