Vous êtres en train de lire
Bouteflika : "laissez-moi juste finir le mois d’avril pour toucher ma paie en entier"

Bouteflika : "laissez-moi juste finir le mois d’avril pour toucher ma paie en entier"

La rédaction
boutef4

Il s’accroche, ils s’accrochent ! Personne ne veut donc lâcher le pouvoir même après 5 vendredis de suite de contestation. Le président de la République, 1er concerné par les marches de protestations semble ne pas vouloir céder à la pression de la rue et de la société civile ainsi qu’à la totalité des corps professionnels qui demandent tous son départ. Sans parler de la classe politique qui le lâche de plus en plus.

Il est à croire que les 4 mandats passés à la tête de l’Etat n’ont pas suffi au président et à son clan pour finir de dévaliser le pays et vider les caisses publiques. Tous les scandales liés aux projets d’investissement, les milliers de harragas qui ont quitté le pays (donc beaucoup sont morts en mer), les classements catastrophiques des universités, de l’école et de la santé, les résultats médiocres en matière d’économie…etc, n’ont visiblement pas fini par convaincre ce clan qu’il était temps de se retirer et de laisser sa place à quelqu’un de meilleur. Pire encore, le président vient encore une fois de se fendre d’un message à la nation dans lequel il explique pourquoi il veut rester encore.

Des fins difficiles, même au sommet de l’Etat

La présidence de la République a donc rendu publique un nouveau message du président, adressé à la nation. Dans ce message très attendu, il est question d’explications de choix et de nouvelles demandes au peuple et à la classe politique pour…le soutenir, en promettant cette fois de faire un nouvel effort.

Lire aussi
tebboune

« mes chers concitoyens, je sais ô combien vous tenez à ne plus voir ma tronche déconfite (ou confite dans formol pour mieux la conserver. Je sais aussi que les joues de mon frère Said et les cheveux lisses de mon frère Nacer vous rendent irritables depuis longtemps, même si je sais que vous êtes irrités pour beaucoup moins que ça ! Mais je vous demande encore juste un tout petit peu de patience et je m’engage après à vous laisser ce siège que je tiens depuis 20 ans. Vous m’avez bien supporté pendant 4 mandats, alors soyez encore un peu plus patients pour quelque temps.

Concrètement, et en toute honnêteté, je vais vous dire pourquoi je m’accroche encore. C’est parce je souhaite assurer un meilleur avenir à ma famille ! je voudrais leur léguer quelques biens et un peu d’argent pour tenir sur les 5 prochaines générations. Ne sont-ils pas algériens comme vous ? volilà ce que je vous propose donc : mon mandat se termine officiellement le 28 avril prochain, or, le mois compte 30 jours, ce qui veut dire que vous me poussez à partir avec deux jours de salaire en moins. C’est trop. Je ne pourrai boucler mes fins de mois difficiles avec deux jours de moins en salaire. Laissez moi juste finir le mois d’avril pour toucher un salaire complet, après je pars, c’est promis ! je sais compter sur votre sens de compassion et de compréhensions. Bisous à tous. »

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut