yetnahaw

Depuis cette nuit, qui a suivi la publication de la lettre de Bouteflika annonçant le prolongement anticonstitutionnel du 4ème mandat en cours, un mystérieux justicier masqué a fait son apparition.

Décrit par les témoins comme portant un jean, une veste en cuir et un drapeau Algérien en guise de cape, ainsi qu’un masque couvrant les yeux, il sème la panique au sein des équipes de télévision. D’après les témoignages recueillis, il ferait en effet irruption en plein milieu des directs de Sky News, Ennahar ou Echourouk en s’interposant entre la caméra et le journaliste pour s’écrier « ga3 yetna7aw ! », ou encore « hadi e’darja ta3na ! », ne manquant pas de tacler l’arabophonie des médias ciblés. Ses apparitions seraient précédées par celles d’un signal lumineux projeté dans le ciel nocturne et représentant un cachir sur lequel est inscrit un « 4+ », le tout barré en rouge.

L’un des témoins affirme avoir échangé quelques mots avec ce super-héros furtif, et nous a informé que ce dernier lui a fait part de son surnom et de sa mission avant de disparaître dans un nuage de fumée : « Wessemni Darjaman, ou ma lazemch ine7ou pion besh i3awdou idirou pion wahdakhor… ».
Les investigations se poursuivent pour déterminer l’identité de cet inconnu qui semble concentrer en lui toutes les revendications issues des protestations du peuple Algérien. D’après une source bien informée, les services de renseignements seraient en train de se tirer les cheveux devant cette énigme. Il semble également être la source de bien des fantasmes chez la gent féminine d’après nos observations.

Pour finir, les équipes d’Ennahar TV seraient actuellement retranchés dans leurs bureaux et en proie à des crises de panique à l’idée d’être les prochaines victimes de Darjaman. Leurs réserves de cachir seraient d’ailleurs sur le point de s’épuiser.

2 commentaires
  1. A chaque époque et à chaque peuple son Zorro ! Cinéastes, réalisateurs à vos caméras ! Surtout, ne pas couper la marche du peuple !

  2. A votre étonnement je connais très bien “Darjaman”, c’est un ami d’enfance.
    – Il est né dans l’une des région la plus riche en pauvreté du pays.
    – Sa ville natale s’appelle : Alger, Oran, Constantine, Adrar, Ouargla, Tamenraset en réalité elle porte tous les noms des villes et villages de son pays.
    – Son quartier, c’est là où résident la justice, l’égalité des chance et une répartition équitable des richesses.
    – Sa maison qui l’abrite sert aussi de demeure à toutes les composantes et tendances du pays.
    – Sa rue qui vient de nos ancêtres et va vers une génération future forgée dans l’honnête. Recouverte d’un bitume patriotique et bordée de gardes fous contre les détournements et la hogra. .

    Quant à lui, il est tout algérien et personne à la fois, sa présence est partout et nulle part mais son amour couvre toute l’Algérie et sa pensée est répartie à travers tout le territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…