ouyahia

C’est fini, la triste principauté de Club des Pins n’est plus algérienne. Un royaume est né avec à sa tête l’ancien président Algérien Abdelaziz Bouteflika. C’est le chef de gouvernement provisoire du Batardistan, et ex premier ministre Algérien, Ahmed Ouyahia qui l’a annoncé ce matin sur les ondes de Radio CDP en proclamant l’indépendance du Club. La principauté entend ainsi se démarquer des Algériens qui ont manifesté en masse contre le 5e mandat de Bouteflika.

«Le gouvernement provisoire du Batardistan a choisi la voie de l’indépendance pour exprimer son désaccord politique profond avec les gueux, appelés plus communément les Algériens », a-t-il expliqué. Son annonce a été accueillie par les hourras des milliers d’indépendantistes massés près de la villa du Wali Zoukh pour fêter leur «Royaume». Ils étaient également des milliers rassemblés autour de banquets cachir dressés pour l’occasion.

Face à la contestation “des gueux”, la classe politique du Batardistan craint la menace d’une immigration massive d’Algériens vers Club des Pins. “Une déstabilisation du Chkoupistan (Algérie, ndlr) entraînerait une vague migratoire sans précédent sur notre territoire, donc il est urgent de prendre ses distances”, a expliqué Ahmed Ouyahia.

Le Batardistan a déjà choisi son drapeau : une tranche de cachir sur fond bleu turquoise. Le royaume a fait appel au talent flagorneur de Mazouni pour lui concocter un hymne national.

1 commentaire
  1. “Batardistan” ; dois-je comprendre que ne résideront que les bâtards distants “des gueux” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…