Depuis 24 heures les hôpitaux universitaires de Genève ont reçu des milliers d’appels téléphoniques, de messages, et de mails en provenance d’Algérie. Non ce n’était pas Habib Chawki pour savoir si Bouteflika est mort pour mourir à son tour, ni les ministres parce qu’ils sont déjà en Europe, ce sont des citoyens dont la bienveillance et le sens de l’humour dépasse l’âge réel Bouteflika.
Si la plupart, des coups de fils étaient rigolos, il n’en demeure pas moins que la standardiste des HUG s’est un peu ennuyé ce matin suite à un appel particulier, signé l’ancien sélectionneur de l’EN, Rabah Madjer.

« Allo, Genève, nous on a une présidentielle, vous non ! »

Connu pour son franc-parler et son forfait illimité, le plus grand footballeur de l’histoire après Bencheikh, a une nouvelle fois fait étalage de son talent en communication. Trouvant les appels des Algériens hier soir, limites débiles, il prend son courage d’une main et son Nokia 6600 dans l’autre pour appeler les HUG. Selon un enregistrement exclusif, Madjer a appelé vers les coups de midi, remonté contre le service hospitalier genevois à cause de la situation que vit le pays depuis le 22 février, il ne trie pas son vocabulaire à 24 mots. « Allo, Genève, je vous enjoins de libérer notre président de la République sur le champ. C’est quoi ce cirque, il vient pour un simple rhume et vous le retenez tout ce temps là, il n’a pas fait un AVC non plus » s’offusque-t-il. Avant de couper violemment la parole à la standardiste « Taisez-vous, taisez-vous, vous êtes l’ennemi de la médecine ! On a une présidentielle dans deux moi, on a besoin de lui pour briguer un 5ème mandat, lâchez-le tout de suite, on n’a plus de temps à perdre ».

Selon Madjer, la Suisse retient Bouteflika pour ne pas qu’il suive son programme de méga-développement de l’Algérie, et évoque un complot helvétique depuis que Ouled Fayet a largement dépassé la Suisse dans tous les domaines.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…