Demain sera le second vendredi de la grande contestation populaire contre la candidature du président à un 5ème mandat, après la manifestation gigantesque du vendredi 22 février dernier et qui a connu une affluence record un peu partout dans les grandes villes d’Algérie et plus particulièrement à Alger.

Entre les deux manifestations, plusieurs autres ont eu lieu. Celle des étudiants, celles des avocats ou encore celle des journalistes, aujourd’hui même à la place de la liberté de de la presse à Alger. Particularité de ses manifestations, elles ont eu presque sans gros incidents à signaler, si ce n’est quelques arrestations et jets de bombes lacrymogènes pour disperser les foules et surtout, pour faire bonne figure au sein de la police qui donnera ainsi l’image d’avoir fait son travail de répression des manifestations. Cependant, le plus grand fait ayant marqué ces manifestations est incontestablement celui de la pacification des manifestants. Ils se sont en effet, comportés de manière tout à fait exemplaire, menant même certaines manifestantes à offrir des fleurs aux CRS venus encadrer le mouvement. Plusieurs images de jeunes femmes offrant des fleurs ont ainsi circulé sur la toile, suscitant une grande émotion parmi les internautes.

« Ma moitié rêvée sera probablement parmi les manifestants »

Surfant sur cette vague de paix et d’amour, Boualem K., un CRS de 42 ans, célibataire et habitant la banlieue algéroise a décidé d’emmener sa mère de 75 ans avec lui aux manifestations de demain. « j’en ai parlé avec ma mère et elle est d’accord. Elle va venir demain avec moi à la place du 1er mai pour assister aux manifestations. Elle sera à mes côtés, protégée par mes collègues, puisque je serai en service et probablement en première ligne vu ma carrure, mais elle sera là uniquement dans le but de valider mon choix de future épouse, si jamais une manifestante daignait m’offrir une fleur comme c’était le cas avec mes collègues », nous a-t-il confié.

Cela pourrait paraitre bizarre ou insolite, mais le fait est, que Boualem est célibataire et vit toujours chez sa mère. Il n’a jamais eu la chance de rencontrer son âme-sœur. Il voit en ces manifestations l’occasion rêvée de la trouver enfin. « Vous savez, lorsque vous avez passé la quarantaine et que vous n’avez toujours pas trouvé la bonne femme, vous avez deux choix, soit vous décidez de rester célibataire à vie, soit vous bousculez le destin et saisissez n’importe quelle chance qui se présenterait pour vous caser. C’est ce que j’ai décidé de faire. Ma mère va venir avec ses plus beaux habits traditionnels sous son hayek et aura à la main un bouquet de fleur et une boite de pâtisseries. Moi-même j’aurais sous mon équipement et ma combinaison de CRS, mon costume que j’avais acheté il y a 10 ans en prévision d’une telle occasion. In chaa Allah ma moitié rêvée sera parmi les manifestants. Et j’en profite là pour préciser aux éventuelles candidates que pour me reconnaitre sous mon équipement et casque, je laisserai visible une partie de mon nœud papillon rouge. »
Décidément, ces manifestations vont probablement à la fois sonner le divorce du peuple avec le régime tout en signant des mariages inespérés. Bonne chance à notre CRS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…