La coalition au pouvoir en Algérie a apporté cette semaine son soutien officiel à une candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat.

Le président du MPA, Amara Benyounes, le Premier ministre et chef du RND, Ahmed Ouyahia, le président du TAJ Amar Ghoul et le président de l’Assemblée, Mouad Bouchareb se sont réunis en début de semaine pour apporter leur soutien au président actuel et lui ordonner à se porter candidat pour un nouveau mandat présidentiel, car selon la coalition aucun homme ne peut gérer l’Algérie d’une manière aussi incroyable que le grand moudjahid Abdelaziz Bouteflika.

Au moment de faire cette annonce historique, les membres de la coalition ont pris une photo souvenir avec leur candidat désigné, représenté par un cadre 50 sur 30 cm, beaucoup ont remarqué l’absence de Tliba, pourtant très connu pour ne jamais rater ce genre d’événement très courtisé par les spécialistes de la “chita”.

Mais ou est donc Tliba ?

D’une source fiable et malhonnête, nous avons appris qu’Ouyahia avait contacté la veille Baha Eddine Tliba pour le convier à cette mascarade en lui demandant de soutenir le “régime” actuel. Or Tliba est atteint d’une phobie particulière envers le terme “régime” qu’il assimile souvent à un “régime alimentaire”, il a donc directement répondu par un “non” à cette invitation.

Ayant vu par la suite sur les journaux le communiqué de l’alliance présidentielle, Tliba était furieux de ne pas avoir compris le message et a supplié ses acolytes de choisir dorénavant, des termes plus lécheurs et voraces pour les invitations aux carnavals. Néanmoins pour se faire pardonner, le Premier ministre a envoyé à Tliba sa part de gâteau de cette cérémonie.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Bekhlili renonce à la présidentielle “J’ai oublié. Le 12 décembre c’est mon 3ème mariage”

Ira-t-il? N’ira-t-il pas ? Il attend la décision de Mihoubi, il soutient…

Fares Mesdour se lance dans les présidentielles : “si mes calculs sont bons, je serai élu avec 13 milliards de voix !”

Le chef d’état-major l’a ordonnée, le chef de l’Etat l’a fait. Par…

Bouteflika “Si c’est Bedoui qui organise la présidentielle, il y a de fortes chances que je sois élu”

Abdelaziz Bouteflika est sorti de son silence monacal. Dans une contribution parue…

Bouteflika “Coucou, je peux revenir ?”

Abdelaziz Bouteflika a réagi à la convocation du corps électoral par le…