L’Alliance présidentielle a désigné samedi dernier Abdelaziz Bouteflika, Dieu ait son âme, comme son candidat à la présidentielle de 2019. Même si le président actuel était resté fidèle à lui-même : Muet, immobile et inconscient, la présidence annonce que le prochain vainqueur de la présidentielle de 2019 s’adressera bientôt aux Algériens pour leur annoncer son écrasante victoire.
Or, vivant entre l’au-delà et El Mouradia, son excellence risque de décevoir tout le monde. En effet, Bouteflika est dans l’incapacité de s’adresser personnellement aux Algériens. Selon certaines indiscrétions, une seule option reste envisageable : Le poke.

« Envoyer des Pokes »

L’état actuel du président de la République ne lui permet ni de parler, ni d’écrire, encore moins apparaître à la télévision. Il aura donc recours au poke qui est une façon sobre de dire coucou.
Mais paraplégique, le président aura quand même besoin de l’aide d’un de ses conseillers pour poker les citoyens. « C’est regrettable, mais on doit faire avec. Et puis ça fait plus de 5 ans qu’il ne vous parle plus, ni ne vous écrit. Vous vous êtes habitués » explique la présidence. Avant de conclure “on compte plus de 20 millions de mobinautes en Algérie, faux comptes compris, le poke est un moyen de communication rassembleur. On vous rassure, on n’a pas besoin de vos voix pour que Bouteflika soit élu avec 96 % mais juste de votre complicité, alors un petit geste, un poke en retour »’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Bekhlili renonce à la présidentielle “J’ai oublié. Le 12 décembre c’est mon 3ème mariage”

Ira-t-il? N’ira-t-il pas ? Il attend la décision de Mihoubi, il soutient…

Fares Mesdour se lance dans les présidentielles : “si mes calculs sont bons, je serai élu avec 13 milliards de voix !”

Le chef d’état-major l’a ordonnée, le chef de l’Etat l’a fait. Par…

Bouteflika “Si c’est Bedoui qui organise la présidentielle, il y a de fortes chances que je sois élu”

Abdelaziz Bouteflika est sorti de son silence monacal. Dans une contribution parue…

Bouteflika “Coucou, je peux revenir ?”

Abdelaziz Bouteflika a réagi à la convocation du corps électoral par le…