Algériennes, Algériens, le médecn légiste a constaté que mon corps n’était pas tout à fait froid et que je respirais encore par à-coups. En conséquence, je vous annonce ma candidature pour un cinquième mandat. Je vous promets que ça sera mon dernier. Avant le prochain. Bisous
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer